Tokyo High School

...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pause déjeuner [PV Kazuo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Jeu 28 Fév - 2:24

Kyoko venait de passer une première partit de journée des plus banale, les cours s'étaient déroulé normalement et rien de notable s'était produit. Bien sûr, il y avait encore et toujours des élèves qui se chamaillaient dans les couloirs mais, par la force des choses, elle s'y était habituée bien qu'elle n'aimait pas du tout l'ambiance qui pouvait exister ici parfois. Enfin, elle se réconfortait lorsqu'elle n'était plus au lycée, son travail, bien qu'occupant une partie non négligeable de son temps, n'était pas trop contraignant et les employés étaient sympathiques. Elle y était plus elle-même qu'elle ne l'avait jamais été en 4 ans ici.

La veille, elle avait finit plus tard que d'habitude dans la petite boutique traditionnelle, la patronne s'était excusée de les avoir gardé aussi tard mais ça ne l'avait pas vraiment dérangé, elle pouvait toujours faire ses devoirs en rentrant ça n'était pas un problème. En guise de compensation, elle dit à Kyoko qu'elle n'aurait pas à venir travailler le lendemain soir ce qui était toujours agréable quand il s'agissait du vendredi.

Enfin, du coup elle rentra tard à son appartement et du coup esseya de se dépécher de tout faire pour ensuite aller se coucher. Elle mit donc de l'eau à chauffer et sortit ses affaires pour terminer ses devoirs, elle occupa le temps de la cuisson du riz à finir son devoir d'anglais qu'elle devait rendre le lendemain. Lorsque les devoirs furent finit, elle sortit la boîte qui contiendrait son bento du lendemain, principalement composé d'onigiri.

Aujourd'hui, elle était donc légèrement fatiguée mais avait suivit ses cours de manière attentive. Lorsque la cloche de fin de cours retentit, annonça la fin des cours de la matinée, elle se leva, prit son bento et se rendit à la cafétaria. Comme elle s'y était attendu, il n'y avait plus tellement de place et elle eut de la chance de trouver une table pour deux qui était libre. L'ayant vu de loin, elle se dépécha de s'y rendre afin de s'y assoir et de commencer à manger tranquillement. Une fois installée, elle commença à déballer sa boîte, sortit ses baguettes et s'apprêta à manger.

C'est ce moment-là qu'un autre élève choisit pour arriver, il se trouvait près de sa table et elle se demanda s'il cherchait quelqu'un. Elle n'y préta pas plus d'attention puisque de toute façon elle ne le connaissait pas, non seulement ils ne se trouvaient pas dans la même classe, mais en plus ils ne s'étaient jamais adressé la parole. Il y avait donc très peu de chance pour que cela la concerne, du coup, elle reprit ses baguettes pour commencer à manger ne prétant plus du tout attention à cet élève qui était pourtant toujours non loin de sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuda Kazuo
~ CLASSE C - 1
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/02/2008

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18
Occupations: Tout à partir du moment ou je fais quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Jeu 28 Fév - 18:03

Le ventre de Kazuo ne cessait de se manifester pendant toute l'heure de maths, le Japonais n'avait qu'une hâte, quitter cette salle de cours et se dépécher d'aller manger pour assouvir sa faim. Des gargouillements dans la classe, pas discret du tout, certains des camarades de Kazuo ne pouvaient se retenir de rire en cherchant d'où cela provenait, et ils ne mirent pas longtemps à trouver l'auteur de ses bruits qui au final, commencaient à donner faim à plusieurs d'entre eux. Ajoutez à cela le fait que la matière que détestait le plus le Japonais était celle ci, autant dire qu'il n'en pouvait plus d'attendre, tête appuyé sur la paume de sa main, le regard posé partout sauf sur le prof bavard et son tableau remplis d'écriture indéchiffrable.

Ce fut donc un grand soulagement lorqu'enfin la sonnerie retentit, une libération, et une précipitation vers les casiers, où Kazuo y avait laissé son bento pour ce midi. Quelques sushis, puis des onigiris préparés la veille. Le Japonais préparait lui même tous ces repas, le fait qu'il souhaite plus tard devenir restaurateur y jouait pour beaucoup, il excellait à présent pour faire la cuisine, et ce ne sont pas ses amis qui diront le contraire. A l'extérieur, il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, pourtant, c'est bien à l'intérieur que Kazuo décida de manger, inhabituel, surtout qu'en général, la cafétéria était blindée.

Et aujoud'hui ne fit pas exception à la règle, du bruit, du monde, en somme, l'endroit le moins agréable pour manger, pourtant, le Japonais n'avait aucunement l'intention d'en sortir, maintenant qu'il était là, autant trouver une place. Un tour d'horizon, et quasiement aucune table de libre, il déambula entre les tables jusqu'à ce qu'il appercoive une fille, seule, assise à l'une d'entre elle, le mieux, il ne la connaissait pas, il ne serait donc pas obligé de parler à table, ce qui arriverai si des amis à lui l'avaient convié à leur table. Faisant comme s'il cherchait encore une place, il resta tout près de cette fameuse table, jusqu'à ce que finallement, il se décide. Posant son plateau sur la table, afin de ne pas comettre l'irréparable, à savoir faire tomber son plateau ( tongue ), il s'adressa à la jeune fille, d'un ton qui se voulait poli.


- Cette place est libre ou tu attends quelqu'un ?

En général il n'aurai pas demandé et se serai installé comme si de rien était, après tout la cafétéria appartenait à tout le monde, mais là, si elle attendait des amis, ca ne l'aurai pas fait de s'incruster, alors autant attendre une réponse positive, ou négative, de cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Ven 29 Fév - 0:00

Kyoko avait quitté sa salle de classe assez rapidement pour se rendre à la cafétaria sachant par avance qu'il y aurait du monde. Sa vivacité eut du bon puisqu'elle lui avait permit de trouver une table libre et put s'y assoir sans encombre. Elle s'apprétait donc à manger quand un autre élève s'approcha de la table, elle y jeta un oeil distrait mais ne le connaissant pas elle se dit qu'il irait s'assoir plus loin.

Seulement, elle se rendit vite qu'elle s'était trompé sur toute la ligne, le jeune homme ne chercha pas plus loin, au contraire. Il resta quelques instant de plus à côté de la table, semblant regarder aux alentours puis, sans qu'elle s'y soit attendu, elle vit un plateau être poser en face d'elle. Sur le coup, elle ne fit pas le rapprochement, mais lorsqu'elle leva la tête pour voir à qui appartenait ce plateau, elle put remarquer qu'il s'agissait du même élève qu'il y avait à peine deux minutes.

Elle regarda autour d'elle pour voir s'il n'y avait pas d'autre table de libre mais ça n'était pas le cas. Apparement, il n'avait pas vraiment le choix, s'il voulait manger assis dans le refectoire, il ne restait plus que cette place de libre. Bien sûr elle n'avait pas envisagé de partager la table mais après tout, il avait autant le droit qu'elle d'être assis. D'ordinaire elle mangeait seule, elle ne fréquentait pas vraiment d'élèves dans l'école et jusqu'à présent il n'y avait eu aucun changement de ce côté enfin... jusqu'à il y a quelques jours.

Depuis sa rencontre impromptue sur le toit, elle avait légèrement modifié son comportement au lycée, s'ouvrant un peu plus aux autres. Ce pas en avant n'était pas si mauvais après tout, pour l'instant elle n'avait eu aucun ennui particulier et ça ne lui coutait rien de montrer sa personnalité ici aussi. Sa décision était donc prise, elle allait continuer dans ce sens et ça impliquait d'accorder un peu plus sa confiance et pour ça elle devait permettre aux autres de la connaître.

Il ne s'était passé pas plus de deux secondes entre le moment où le plateau s'était retrouvé en face d'elle et le moment ou l'élève prit la parole. Cependant, pendant ce court lapse de temps ses pensées avaient été occupées et c'est seulement lorsqu'il prit la parole qu'elle reporta son attention sur lui. Il lui demandait si elle était seule ou si elle attendait quelqu'un, elle lui adressa un sourire d'invitation avant de lui répondre.


"Non je n'attend personne, tu peux t'installer si tu veux, il ne reste pas tellement de place dans la cafétaria à cette heure-ci."

Pour confirmer ses dires, elle déplaça un peu ses affaires pour lui laisser plus de place et lui adressa un sourire encourageant. Elle reprit ses baguettes en main et s'apprétait à manger mais elle se dit qu'elle devait peut-être se présenter. La situation était quelque peu étrange, manger avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas, le mieux était quand même de se présenter, non? Plus elle y réfléchissait, plus ça lui semblait une évidence, c'est pourquoi elle reposa ses baguettes et le regarda.

"Puisque nous mangeons à la même table, je pense que nous devrions nous présenter. Je m'appelle Kyoko Mogami, je suis en première année dans la classe A."

Lorsqu'elle eut finit sa phrase, elle inclina légèrement la tête et la releva pour fixer de nouveau son regard sur lui en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuda Kazuo
~ CLASSE C - 1
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/02/2008

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18
Occupations: Tout à partir du moment ou je fais quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Ven 29 Fév - 13:51

Une réponse positive de la part de la jeune femme qui fit sourire Kazuo le temps qu'il prenne donc place juste en face d'elle. Enfin assis, et dans quelques instants, enfin nourrit, il était temps, parcequ'il n'aurai pas tenu cinq minutes de plus, ayant déjà déjeuner léger ce matin même pour cause de retard dans son réveil, quelle idée aussi d'avoir voulu prolonger l'heure à laquelle il se léverai, résultat, il n'avait pas entendu la sonnerie de l'objet. Petite boite contenant son bento à présent posée sur la table, Kazuo l'ouvrit, en tentant de ne pas se jeter dessus tant la faim se faisait ressentir, puis, baguette en main, il s'apprêta à prendre un premier onigiri, lorsque la fille en face de lui prit une nouvelle fois la parole. A ce moment précis, il se dit encore une fois que son impolitesse était flagrante, elle avait raison, si déjà ils mangeaient ensemble à la même table, autant se présenter.

- Ah oui, excuse moi, Okuda Kazuo, dernière année en classe C

Le Japonais adressa un beau sourire à Kyoko, tout en inclinant légérement la tête, avant de réattraper cet onigiri qui lui faisait de l'oeil depuis quelques minutes. Finallement, il avait bien fait de ne pas se retrouver à une table où il connaissait tout le monde, un peu de changement avait parfois du bon, la preuve ici même, à cette table.

- Bon appétit !!

Une fois sa phrase lancée, pour elle et pour lui même, il n'attendit pas un instant avant de ne faire qu'une bouchée de sa boulette de riz, qu'il savoura pleinement en la mâchant lentement, que la première mise en bouche était agréable, probablement meilleur que tout le repas entier. Ne voulant pas faire une seconde fois preuve d'impolitesse, il termina ce qu'il avait en bouche puis se décida à s'adresser à Kyoko une nouvelle fois.

- Qu'est ce que tu as de bon à manger toi ?

Souriant toujours, il reprit à l'aide de ses baguettes une boulette de riz qu'il mangea cette fois ci bien plus vite que la précédente, de plus, il ne savait pas trop si Kyoko préférait manger en silence plutôt que de commencer à entammer une éventuelle conversation, alors, autant ne pas en demander trop pour le moment, d'où cette question des plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Dim 2 Mar - 3:32

C'était l'heure de déjeuner et Kyoko s'était dépéchée de se rendre à la cafétaria sachant qu'il serait dur d'y trouver un place, par chance elle trouva la dernière table qui restait et s'y installa. A peine avait-elle ouvert son bento qu'un jeune homme qu'elle ne connaissait pas s'approchait de la table, apparement il cherchait une place, certainement auprès de ses amis, elle ne chercha donc pas plus loin et s'appréta à manger.

Alors qu'elle plongeait ses baguettes dans la boîte, elle vit apparaître d'un seul coup un plateau en face d'elle. Elle releva la tête et remarqua qu'il s'agissait de l'élève qu'elle avait vu à côté d'elle, apparement il n'avait pas trouver de place ailleurs ce qui ne l'étonna pas vu le monde qu'il y avait ici. Il lui demanda s'il pouvait s'installer ce qu'elle accepta avec un sourire et après quelque secondes elle se dit qu'il serait bon qu'elle se présente puisqu'il déjeunait à la même table. Elle remarqua qu'il s'apprétait à attraper quelque chose dans sa boîte et y renonça pour se présenter à son tour en s'excusant. Elle lui adressa un sourire signifiant qu'il n'y avait pas de quoi s'excuser avant de prendre la parole.


"Ne t'excuses pas, c'est rien. Enchantée de faire ta connaissance."

Les présentations faites, elle s'appréta à replonger ses baguettes dans sa boîte mais releva la tête pour observer son voisin qui avait déjà saisit un onigiri entre ses baguettes. Alors qu'elle s'attendait à ce qu'il le mange, il suspendit son geste et dit bon appétit. Elle avait complétement oublié de lui souhaiter un bon appétit mais elle n'attendit pas plus longtemps pour en faire autant d'un ton enjoué.

Itadakimasu !

Elle était un peu plus elle-même depuis sa rencontre avec Yusuke-kun sur le toit, elle essayait de suivre ses conseils bien qu'il n'était pas évident de changer des habitudes qu'elle avait prise ici. Dans certaines occasion c'était particulièrement facile parce que les personnes, avec qui elle était, étaient sympathique et elle agissait alors avec naturel mais d'autre fois elle ne pouvait s'empécher d'être sur la défensive.

Le bon appétit étant souhaité elle attrapa un onigiri dans sa boîte et vit Osaka qui mit son onigiri dans sa bouche avec gourmandise dans un geste vif. Elle ne put s'empécher de sourire, amuser par le comportement de son voisin qui devait avoir particulièrement faim. Comme pour la rappeler à l'ordre, son ventre se mit à gargouiller lui rappelant ainsi que lui aussi souhaitait être nourrit. Elle n'attendit donc pas longtemps avant d'immiter le jeune homme en croquant avec délice dans un de ses propres onigiri. Kyoko aimait particulièrement les bon repas et ne pouvait s'empécher de s'exprimer en la matière lorsqu'elle appréciait ce qu'elle mangeait. Elle ferma les yeux de plaisir après cette première bouchée, le reste de l'onigiri ne tarda pas à rejoindre la bouchée déjà mangée.

Elle attrapa un nouvel onigiri dans son bento et le regarda quelques secondes avec le sourire. Manger était réellement un plaisir en ce qui la concernait et son comportement pouvait sembler quelque peu atypique dans cette situation. Elle porta l'onigir à sa bouche et en croqua un morceau lorsque le jeune homme lui demanda ce qu'elle avait de bon dans son bento. Elle mit sa main devant sa bouche le temps de lui permettre de savourer cette bouchée puis la reposa sur la table et lui souria avant de lui répondre.


"Moi, j'ai des onigiri. Je n'ai pas eu le temps de faire beaucoup plus hier soir. Et toi, qu'est-ce qui se trouve dans ton bento? Tu le prépares toi même?"

Kyoko s'arrêta net derrière cette question, elle était totalement surprise par celle-ci, elle n'avait pas l'habitude de montrer autant de curiosité au lycée. Elle espérait ne pas le déranger avec cette question quelque peu personnelle. Elle lui adressa un sourire gêné avant de se servir un verre d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuda Kazuo
~ CLASSE C - 1
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/02/2008

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18
Occupations: Tout à partir du moment ou je fais quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Lun 3 Mar - 14:37

C'est avec plaisir que Kazuo savourait son repas, il l'avait tellement attendu durant toute la dernière heure de cours qu'attendre d'avantage avant de se nourrir aurait été un supplice des plus insupportable. Une chance aussi que cette table ai été libre, bien que même si elle ne l'avait pas été, ca ne lui aurai pas empêcher d'engloutir son repas ailleurs, le principal étant, au final, qu'il remplisse son ventre. Des petits regards lancés vers la fille face à lui pendant qu'elle aussi mangeait et semblait particulièrement apprécier son repas, ce qui fit à son tour sourire Kazuo qui préféra replonger sa tête dans son bento, plutôt que de paraître impoli en l'observant manger.

La cafétéria était bruyante, et toutes ces conversations lancées attiraient par moment l'attention de Kazuo qui ne se retenait pas de fixer quelques instants les tables voisines, reconnaissant au passage deux de ses amis qu'il salua au moment où les deux levèrent la tête en même temps, mais finallement, ca aussi, ca paraitrait impoli, de se désintéresser de Kyoko, c'est pour cela qu'il sourit avant de terminer son nouvel onigiri et d'attraper un sushi qu'il mangea encore en une bouchée, tant le met était fin. Il avait après ca, questionner Kyoko sur le bento qu'elle avait apporté, et il ne se retint pas de fixer la boite qu'elle avait devant elle en souriant toujours, puis il leva la tête pour perdre son regard dans celui de la japonaise qui venait de lui retourner cette même question.


- Ca a l'air bon ! Moi j'ai des onigiris, des sushis et trois manju.

Il aggrémenta ses paroles en penchant un peu sa boite afin qu'elle puisse confirmer ses paroles, avant de répondre à la seconde question qu'elle venait de lui poser, qui d'ailleurs, fit encore sourire Kazuo.

- Oui oui, je le prépare moi même, malheureusement je n'ai personne pour me le faire

Kazuo se remit à rire alors qu'il avait fait exprès d'afficher une moue triste après ces mots, comme si c'était la fin du monde qu'il n'ai personne pour le lui faire. Déjà, il vivait seul, ne venant pas de Tokyo à l'origine, il avait un petit studio qu'il payait grâce à un baito, mais si il faisait ses bento seul, c'est aussi parceque dès qu'il pouvait toucher à la cuisine, il ne s'en privait pas.

- Non en fait, même si j'avait quelqu'un, je me le préparerai moi même, à partir du moment où je peux cuisiner, je ne demande rien à personne, d'ailleurs, tient, goûte, et dis m'en des nouvelles !!

Il avait parlé avec un réel enthousiasme, alors qu'il attrapait un sushis avec ses baguettes, qu'il tendit en avant pour directement le mettre dans la bouche de Kyoko, si biensur la japonaise souhaitait y goûter. Il se trouvait donc là, baguettes tendues en avant, attendans qu'elle ouvre ou non la bouche. Pour Kazuo, s'était totalement bénin comme geste, un geste qu'il ferai envers n'importe lequel de ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Dim 9 Mar - 1:40

Kyoko s'était versé un verre d'eau après sa dernière question pour essayer de retrouver contenance. Elle n'avait pas pour habitude de beaucoup parler ici et voilà que maintenant elle posait des questions pour le moins personnelles à un garçon qu'elle venait de rencontrer. D'accord il semblait sympathique mais quand même !! Que devait-il penser d'elle à l'heure qu'il était?!! Qu'elle était quelqu'un de sans gêne peut-être?

Elle n'osa plus le regarder pendant quelques secondes, focalisant toute son attention sur son verre d'eau qu'elle venait de remplir. Elle le porta lentement à sa bouche, le tenant comme on tient une tasse de thé lors de la cérémonie du thé traditionnelle. La première gorgée avalée, elle retrouva son calme et regarda de nouveau son voisin de table.

Il ne semblait pas avoir particulièrement mal prit ses questions, au contraire il avait le sourire aux lèvres ce qui rassura la jeune japonaise qui attendit avec curiosité les réponses à ses questions. Sa patience fut payée rapidement car il lui répondit qu'il avait des onigiris, des sushis et des manju dans son bento. Comme pour confirmer ses dires, il abaissa la boîte qui contenait son repas dans sa direction, elle put effectivement y voir un contenu qui semblait des plus appétissant. Elle abaissa sa boîte à son tour pour qu'il puisse y voir ses Onigiri.


"Ce que tu manges a l'air très bon aussi je dois dire. La présentation des aliments est travaillée en plus, ça donne encore plus envie."

Elle lui adressa un sourire après ce compliment sur ce que contenait le bento. Elle n'avait pu s'empécher de remarquer ce point en regardant, certains n'y aurait pas préter plus attention mais ce n'était pas son cas. Elle aimait la cuisine, enfin surtout manger de bonne chose et la présentation d'un repas était importante elle aussi, c'est elle qui mettait l'eau à la bouche du consommateur.

Lorsqu'il rebascula sa boîte vers lui pour qu'elle reprenne sa position initiale et qu'elle en fit autant, il lui dit que c'est lui qui préparait ses propres repas et que personne ne pouvait le faire pour lui. Elle le vit faire une moue triste qui ne dura qu'une seconde avant qu'il ne se mette à rire. Elle ne put s'empécher de se mettre à rire elle aussi bien qu'en même temps elle demanda pourquoi personne ne pouvait le lui préparer. Elle pensa alors à sa propre situation, elle vivait seule à Tokyo, elle non plus n'avait personne pour lui préparer son bento. Peut-être était-ce le cas pour lui aussi?

Lorsqu'ils reprirent leur calme, il lui avoua qu'en faite, même s'il y avait quelqu'un il le ferait lui-même, il ajouta que du moment qu'il pouvait cuisiner, il ne demandait rien à personne. D'après sa réaction elle en déduisit que cuisiner était un plaisir, rien d'étonnant donc à voir le contenu de sa boîte. Elle-même appréciait cuisiner, c'était une condition "sine qua non" puisqu'elle aimait les bons repas. Il lui proposa alors de goûter en précisant qu'elle lui en dirait des nouvelles. Elle vit alors les baguettes s'approcher de sa bouche en tenant un sushi, ça semblait réellement appétissant et après quelques secondes d'hésitations elle se pencha pour le manger. Elle succomba au goût, c'était vraiment délicieux et chaque bouchée avalées était un délice pour ses papilles. Encore une fois, elle ferma les yeux pour en apprécier le goût et s'accrocha à sa chaise pour ne pas en tomber. Lorsqu'elle avala la dernière bouchée, elle rouvrit les yeux et regarda son voisin qui avait préparé ce repas délicieux.


"Je prépare moi aussi mon bento moi-même chaque soir mais c'est loin d'être aussi bon que ce que tu viens de me faire goûter. C'est vraiment très bon, ça se voit que tu aimes cuisiner et ça se sent aussi. Je vais avoir du mal à me remettre à manger ce que je prépare moi après ça."

Elle lui adressa un sourire et un clin d'oeil après cette remarque. Effectivement, c'était bien le cas, après avoir mangé quelque chose d'aussi bon, il ne serait pas évident de manger quelque chose qui l'était moins.

Elle repensa au sushi que tenait les baguettes et un sourire s'afficha, sourire qui se figea en une seconde. Les baguettes... il ne s'agissait pas des siennes... Elle n'avait pas mangé avec ses baguettes mais avec les siennes à lui !!! Son cerveau s'affola, pensant à mille et une choses lorsqu'elle se rendit compte que c'était lui qui les lui avait tendu et qu'il ne semblait pas y accorder d'importance particulière, ça semblait rassurant mais en même temps... Il ne servait à rien de trop réfléchir à la question, mieux valait penser à autre chose.


"Tu cuisines depuis longtemps?"

Elle lui avait posé la question en lui adressa un nouveau sourire et en plongeant ses baguettes dans son bento pour y prendre un onigiri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuda Kazuo
~ CLASSE C - 1
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/02/2008

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18
Occupations: Tout à partir du moment ou je fais quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Mar 11 Mar - 2:05

Kazuo venait de tendre ses baguettes à Kyoko afin qu'elle puisse goûter son bento, un geste naturel de la part du Japonais qui voulait en gros qu'elle lui dise ce qu'elle pensait de sa préparation, vu qu'il visait le poste de restaurateur, les avis des autres étaient les bienvenus, de plus, partager un repas était quelque chose de relativement convivial, alors tant qu'à faire, pourquoi ne pas en profiter avec la jeune fille face à lui, si déjà elle l'avait laissé prendre place à sa table, il pouvait se montrer communicatif, le silence n'apporterai rien de toute façon et Kazuo était quelqu'un de très sociable, n'ayant pas peur de discuter et de se montrer indiscret même.

Ce que lui dit alors Kyoko laissa une trace des plus expressive sur le visage de Kazuo, il était vraiment agréable d'entendre un tel compliment et il ne put se retenir de prendre tout de même une mine modeste, ce qu'elle mangeait devait être très bon aussi, simplement une variation au niveau des saveurs et de la présentation. Mais se montrer trop modeste n'irai pas avec le caractère du jeune homme qui s'empressa d'avaler une bouchée pour ne pas sourire bêtements à cela.


- Merci. Ne dis pas ca, je suis certain que ce que tu manges est tout aussi bon, tout dépend de la préparation, même si je dois dire que j'ai un petit secret quand à la manière de préparer mes onigiris et mes sushis.

Kazuo se mit à rire alors qu'il venait de faire un clin d'oeil complice à Kyoko, normal après tout qu'un futur restaurateur s'entraine à différentes techniques pour obtenir une saveur qui lui est propre. Continuant de sourire à Kyoko, Kazu lança un regard curieux à son bento à elle, avant de se rabattre sur le sien pour ne pas paraitre envieux ou trop détailleurs quand à son repas, ce qu'il ne faisait pas bien entendu.

- Ca doit faire un peu plus dix ans que je cuisine oui, enfin, au départ quand j'étais plus petit, je regardais ma mère faire à manger, puis j'essayais de faire des patisseries, c'était plus amusant que le plat principal, et à la longue, je me suis rendu compte que j'adorais ca et je n'ai pas arrêter de cuisiner !

L'enthousiasme dans sa voix ne pouvait que trahir son engouement pour ce domaine si particulier, il était tellement content d'avoir aborder ce sujet qu'il enchaina dessus avant même de se dire que peut être il était trop bavard et que ca n'intéressait pas à ce point Kyoko.

- Pour tout te dire, j'aimerai ouvrir mon propre restaurant plus tard

Dit-il en baissant le ton de sa voix comme si il venait de faire la révélation de l'année, il avait même prit soin de mettre une main sur le côté de sa bouche comme pour couvrir ses mots. Après un nouveau sourire, il se consacra à son bento, du moins, aux Manjus, et c'est après avoir prit une bouchée et terminer sa bouche qu'il questionna la jeune Japonaise.

- Tu as une passion toi ? Un but à atteindre pour plus tard, ou quelque chose du genre ?

Il avait eu envie lui aussi d'en savoir un peu plus sur elle et en même temps, arrêter de ne parler que de lui et de sa passion personnelle, il préférait que la conversation tourne autour des deux, encore quelque chose de plus sympathique que de partager mutuellement ce que chacun aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Ven 14 Mar - 1:48

Kyoko avait complimenté Kazuo sur l'aspect très appétissant de son bento et celui-ci lui avait tendu un sushi dans un geste naturel afin qu'elle puisse y goûter. Elle avait hésité de brêve secondes avant de se pencher pour goûter et ne fut pas du tout déçue par le goût. C'était particulièrement bon et elle en fit la remarque à son camarade, se disant même que son bento allait lui parraître bien fade après avoir goûter la cuisine du jeune homme.

Après l'avoir complimenté, elle s'apperçut qu'elle n'avait pas mangé avec ses propres baguettes mais avec celles de son camarade et elle fut légèrement gênée en s'en rendant compte. Cependant, ça ne dura pas bien longtemps car elle préféra penser à autre chose, c'est ce moment-là qu'il choisit pour lui répondre. Il semblait contente d'entendre les compliments qu'elle venait de lui faire et un grand sourire s'afficha sur son visage qu'il tenta de faire disparaitre quelques secondes plus tard.

Il avala une bouchée de sushi avant de lui dire merci et ajouta qu'il était sûr que ce qu'elle avait devait être aussi bon, que tout dépendait de la préparation et qu'il avait son petit secret. Ces paroles firent sourire Kyoko qui se demanda quel pouvait bien être ce secret de préparation. Il l'intriguait et ce n'était pas courant qu'elle s'intéresse autant à un élève du lycée.


"Je te remercie de dire ça concernant mon bento mais je ne pense pas du tout qu'il égal le tient. Bien sûr c'est bon, mais autant que ce que tu as préparé, j'en serais presque tombée de ma chaise tellement c'est délicieux. Quel est ton secret?"

Elle lui posa la question en plaisantant, bien consciente qu'il ne lui donnerait certainement pas la réponse mais souhaitant néanmoins la poser. Elle n'avait pu s'empécher de rire avec lui lorsqu'il lui avait adressé un clin d'oeil. Lorsqu'ils reprirent leur calme, il lui souriait toujours et adressa un regard au bento de Kyoko, elle ne pouvait pas se tromper sur la signification de ce regard. Elle poussa un léger soupir avant d'attraper un onigiri entre ses baguettes et de le lui tendre.

"Je t'aurais prévenu, ça va te paraître bien fade après ton propre bentô, je ne suis pas aussi douée que toi en cuisine."

Elle craignait réellement qu'il soit déçu par le goût mais gardait néanmoins le sourire. Pour quiconque, la "connaissant", l'aurait vu à la cafétaria en ce moment, un moment d'incrédulité serait apparu; en effet, la jeune japonaise n'avait jamais autant sourit en si peu de temps.

Pour cacher son embarras, elle lui avait demandé depuis quand il cuisinait et il ne tarda pas à lui répondre que cela faisait dix ans, qu'au départ il avait appris à faire des patisseries avec sa mère et qu'avec le temps il avait apprécié cuisiner aussi des plats. Elle-même avait apprit la cuisine avec sa grand-mère et elle aussi avait commencé par faire des desserts. Elle avait apprit assez vite à cuisiner des plats principaux aussi, souhaitant décharger un maximum sa grand-mère des tâches ménagères.

Kazuo finit par dire qu'il n'avait pas arrêté de cuisiner depuis et son ton était très enjoué. Cuisiner semblait être sa passion et elle ne pouvait qu'en constater les résultats, il cuisinait vraiment très bien. Il finit par ajouter, sur le ton de la confidence, qu'il souhaitait ouvrir son propre restaurant plus tard. Elle appréciat qu'il lui révéla son ambition et trouva que c'était une bonne idée vu son talent pour la cuisine. Elle ne comprenait cependant pas pourquoi il parlait si bas mais décida de l'immiter.


"Je trouve que c'est une excellente idée, ta cuisine est vraiment bonne autant en faire profiter ceux qui aiment les bonnes choses..."

Elle termina sa phrase là, dans un murmur, s'imaginant déjà dans le restaurant pour y déjeuner ou y dîner. Ils reprirent tous les deux leur baguettes et mangèrent puis, alors qu'elle croquait dans un onigiri, il lui demanda si elle aussi avait une passion ou but qu'elle souhaitait atteindre. A vrai dire elle s'était pas mal posé la question ces derniers temps, elle aimait particulièrement les langues étrangères et le droit l'intéressait aussi. Elle envisageait de faire des études de droits pour devenir avocate mais souhaitait aussi continuer l'apprentissage de langue étrangère bien qu'elle soit consciente que ça lui rajouterait du travail.

"Pour ma part, je n'ai pas une passion aussi grande que la tienne. J'aime beaucoup les langues étrangères et le droit m'intéresse. Je pense faire des études pour devenir avocate et continuer l'apprentissage de langues en parallèle."

Elle avait répondu en souriant tout en pensant à la difficulté qui l'attendrait dans ces études, tous les livres de Codes qu'elle devrait apprendre... Puis elle s'imagina ce que lui rencontrerait comme difficulté aussi pour ouvrir un restaurant. Il ne serait pas évident d'obtenir un prêt et de se faire connaître pour que ça devienne rentable. Rien ne semblait facile quand on y réfléchissait.

"Tu penses l'ouvrir quand? Après l'obtention du diplôme ou tu continues encore un peu tes études?"

Elle avait posé ces questions étant curieuse de savoir comment le jeune homme allait faire. Elle lui souria et lui adressa un clin d'oeil avant de reprendre.

"Si tu as besoin d'un avocate un jour..."

Elle laissa sa phrase en suspend n'ayant pas besoin de la finir pour se faire comprendre de son camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okuda Kazuo
~ CLASSE C - 1
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/02/2008

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18
Occupations: Tout à partir du moment ou je fais quelque chose
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Sam 3 Mai - 18:42

Parlez de la sorte, avec une camarade n'avait pu qu'améliorer le moment du repas pour Kazuo, il avait bien fait de manger seul, car ainsi, il venait de faire une rencontre des plus agréable qu'il n'était pas prêt de regretter, ni même d'oublier, il est tellement rare de faire des rencontres de la sorte que chacune d'entre elles se doit d'être le plus longtemps graver en soi. D'ailleurs, la conversation était intéressante, chacun parlait de ses passions et des choses qui lui tenait à coeur, même sans se connaitre plus que ca, bien souvent, la communication s'avère difficile entre les jeunes, sans aucune raison valable en plus de cela, mais ce midi, tout allait bien, et Kazuo avait même fait goûter un de ses plats à Kyoko, chose qu'il ne faisait pas souvent, lui gourmand, il se gardait de partager sa nourriture. Kyoko semblait s'intéresser à ce qu'il lui disait, et se faire écouter de la sorte avait le don de faire grandement plaisir à Kazuo, déjà qu'il ne lui fallait pas grand chose pour l'enchanté. Le Japonais prit alors l'Onigiri tendu par la jeune fille et le mit en bouche, affichant un air pensif, tandis ce qu'il analysait sa bouchée. Pas si mauvais, au contraire, on sentait bien la petite touche personnelle qui fait que chaque Onigiri est différent. A cela s'ajouter un sourire à l'intention de Kyoko.

- Je ne trouve pas ca mauvais, au contraire, c'est super bon, je suis certain qu'en prenant à peine plus de temps pour les préparer, ils pourraient être encore meilleurs, mais très franchement, c'est déjà extra

Le sourire rayonnant qui accompagnait ses mots ne put que prouver toute sa sincérité à l'égard de Kyoko. S'il n'avait pas aimé, il le lui aurai dit sans retenu, son naturel franc aurai reprit le dessus sans hésitation, surtout qu'en matière de nourriture, Kazuo était du genre pointilleux. Chacun continuait de raconter ses passions, et Kazuo hocha la tête de temps à autre pour montrer qu'il suivait bien ce qu'elle était en train de lui raconter. Une futur avocate, elle devait être très motivé en cours, un peu le contraire de Kazuo qui venait vraiment parcequ'il le fallait.

- J'aimerai partir apprendre la cuisine dans un autre pays, en France par exemple, j'aimerai pouvoir voyager un peu avant de décider d'ouvrir mon propre restaurant, mais de toute façon c'est sur que ca ne se fera que si j'obtiens mon dîplome, ce qui ne devrait pas être trop compliqué, si je m'y met à fond

Une petite grimace suivit ses paroles, être sérieux en cours, pour lui, c'était une sacrée épreuve, mais la motivation était là, et il voyait bien l'avenir, alors, il n'avait pas vraiment le choix.

- Alors comme ca toi, tu veux devenir avocate ? Qu'est ce qui t'a poussé à choisir cette branche ? Tu vas devoir étudier encore longtemps, tu ne préfère pas entrer dans la vie active avant ?

Voilà, le déjeuner était terminé, et déjà la caféteria commencait à se vider, les cours ne tarderaient pas à reprendre, et cette perspective n'avait rien d'enthousiasmant. Il tâcherai de demander à Kyoko, au moment de la séparation, si l'idée qu'ils se revoient après les cours, aujourd'hui, ou à un autre moment, serait envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mogami Kyoko
~ CLASSE A - 1
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Au lycée ou au travail

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: travaille à temps partiel en plus des cours
Relations:

MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   Lun 12 Mai - 19:04

Kyoko était heureuse qu'il apprécit son onigiri, elle se demandait si ça n'était pas tout simplement de la gentillesse parce qu'ils étaient franchement loin d'égaler ce qu'elle venait de manger. Il lui avait donné quelques conseils en passant, conseils qu'elle s'empressa de noter mentalement afin de ne pas les oublier. Bien sûr, elle manquait de temps pour cuisiner mais elle aimait ça et aimait les bonnes choses, du coup, même si la présentation n'était pas très travillé, le goût lui l'était.

La conversation en était venu au choix de leur orientation pour la suite, du métier qu'ils souhaitaient exercer... Choix qui n'était pas forcément évident pour les jeunes de leur âge, la plupart d'entre eux étaient encore indécis, choisissant des études supérieur plus parce qu'ils ne savaient pas quoi faire que par goût.

Pour sa part, c'était différent, le métier d'avocate était une vocation comme on dit. Elle n'en avait rencontré qu'une, l'avocate de l'entreprise de son père, lorsqu'elle était enfant, elle avait tout de suite été admirative de cette femme en tailleur, avec ses hauts talons, qui était écouté par tous et que tous les hommes regardaient. Depuis, bien sûr, elle savait ce qu'était son métier, basé sur une capacité orratoire et l'apprentissage de différents textes de loi pour faire des plaidoyer. Plus que tout autre chose, elle aimait les plaidoiries, se retrouver devant les jurés et essayer de les convaincre, de faire pencher la balance...

Lui voulait devenir cuisinier, ça aussi c'était une vocation, de plus en plus de personnes de leur génération ne se donnaient plus la peine de cuisiner, achetant des plats préparés qu'ils n'avaient plus qu'à mettre au micro-onde. La cuisine était art, ne dit-on pas "l'art culinaire"? C'est ce qu'elle aimait dans la cuisine... Il n'y avait pas que le goût pour ceux qui aimait la cuisine, l'apparence était tout aussi importante... Les deux allaient de paires... C'est à la fois un plaisir pour les papilles et un plaisir pour les yeux...

Il souhaitait partit à l'étranger pour apprendre, ça n'était pas une mauvaise idée, elle aussi devrait partir à l'étranger... Elle voulait faire du droit international, ça signifiait qu'elle devrait maîtriser plusieurs langues et faire un stage à l'étranger... Tout ça était encore si loin et en même temps si proche... Elle ne savait pas si elle devait en être excitée ou effrayée.

"Oui, je veux devenir avocate depuis un moment déjà... Pour être plus précise, depuis que je suis petite fille... Une rencontre a été le révélateur."

Elle souria en y repensant... tant de choses s'étaient passé depuis... Elle n'était plus la petite fille d'alors et l'apparence qui l'avait impressionée à ce moment-là n'avait plus autant d'impact aujourd'hui...

"Après l'obtention du diplôme, je devrais étudier encore cinq ans... Quatre ans d'études universitaires, la dernière année est l'année de professionalisation."

Elle avait eut le temps de se renseigner, d'autant plus que l'université était juste à côté de leur lycée. Si elle réussissait brillament le diplôme de fin d'étude du lycée, elle pourrait intégrer l'université qui y était rattachée, c'était son objectif.

"Pour ce qui est de la vie active... J'y suis déjà en partie, je travaille à temps partiels dans une boutique de daifuku dans le vieu Tokyo."

D'habitude elle ne disait jamais autant de choses sur elle, du moins pas au lycée mais les choses étaient différentes en cet instant...

"Et toi, qu'est-ce qui a fait que veuilles ouvrir ton restaurant? Qu'est-ce qui t'as apporté ce goût pour la cuisine?"

Kyoko n'avait pas fait attention à ce qui se passait autour d'elle et n'avait pas encore remarqué que les élèves avaient quitté la cafétaria. Ce n'est que lorsqu'un élève faillit trébucher sur son sac qu'elle remarqua la désertion de la cafétaria. Elle regarda sa montre et s'apperçut enfin de l'heure qu'il était et du fait que la sonnerie allait bientôt retentir pour annoncer la reprise des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pause déjeuner [PV Kazuo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause déjeuner [PV Kazuo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le service de rattrapage TV en mode pause et pas seulement?
» Durée de pause d'un forum en construction ?
» Mettre mon forum de graphisme en pause
» Mange gratuit pour ta fête... !!!!!!
» McKibbins petit dejeuner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo High School :: ~> Lycée Ryuuzan :: Intérieur du Lycée :: Cafétéria-
Sauter vers: