Tokyo High School

...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée haute en couleur [Akira]

Aller en bas 
AuteurMessage
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mar 6 Mai - 19:01

Yuichi va enfin voir de ses propres yeux à quoi ressemble Ryuuzan ! Il n’a pas arrêté de sauter partout la veille, malgré les infirmiers qui ne cessaient de lui demander de se calmer pour ne pas surmener ses faibles muscles. Ah ce Yu, un véritable gamin. Mais comment lui en vouloir quand il vous fait sa bouille d’ange ? IM-PO-SSI-BLE ! Enfin, après plusieurs heures de joie, il avait enfin accepté d’aller se coucher. En même temps, à sauter partout comme il l’avait fait, ce n’était pas étonnant qu’il soit fatigué. Pourtant il ne dormit pas tout de suite. Non, il préféra jouer avec sa PSP pour rester éveillé. Il voulait être le premier levé pour aller secouer les autres tellement il avait hâte de voir ce nouvel établissement. Mais il fut bien vite prit dans les bras de Morphée. Il fut finalement le dernier à se réveiller et malgré qu’il ait du temps pour se préparer, il mit à peine une demie heure tant il était pressé. Le lycée était prévenu que le petit blond n’arriverait qu’en fin de matinée mais ce dernier voulait y aller le plus vite possible. Par on ne sait quel moyen, les infirmiers réussirent à le retenir jusqu’à dix heures trente, heure ou finalement il partirent.

Onze heures tapantes, Yuichi était devant Ryuuzan. Imaginez le tableau, un petit blond au visage enfantin, vêtu d’un pantalon vert pomme, d’un t-shirt rose Hello Kitty et de chaussures de même couleur. Un lapin noir plein de badges en guise de sac à dos. Un vrai gamin, en somme. Histoire de ne pas paraître plus vieux, il laissa apparaître un air totalement admiratif sur son visage et cria presque un « WAHOUU ». Yu, t’es vraiment irrécupérable. Bon, par contre il ne sait pas du tout par où aller, c’est assez embêtant. Le voilà en train de marcher, regardant partout sauf devant lui. Il est vraiment pas attentif comme garçon, mais bon, ça fait aussi son charme, n’est-ce pas ? Et ce qui devait arriver arriva, le blondinet se prit quelqu’un.

Yu, n’oublie pas que tes muscles sont faibles. Enfin ça, c’est pas une chose qu’il va oublier, puis-ce qu’à peine il a heurté quelqu’un qu’il se retrouve les fesses au sol. Il se releva tant bien que mal, s’essuyant un peu le postérieur avant de s’incliner face à la personne qu’il avait bousculé.


« Gomen ! Je faisais pas attention, c’est ma faute ! »

Eh oui, c’est qu’on lui a bien apprit à toujours être poli au petit Yuichi. Oyabun ? Yu pas connaître ça, il vient juste d’arriver il faut pas trop lui en demander non plus, hein. Si il savait, vous pensez bien qu’il se serait excusé cinq fois plus. Bah oui, respect avant tout le petit Yu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 7 Mai - 12:13

    Qui dit fin du weekend, dit début de la semaine, et cette semaine devrait passer bien plus vite, la cause ? Deux jours de cours en moins pour l'Oyabun, enfin, pour les quatres Oyabun, raisons personnelles, tournant plutôt autour du financement, cela va de soi. En effet, une fois par mois, les quatres 'leaders' de Ryuuzan sont autorisés à ne pas venir en cours, un petit plus vis à vis de leur statut, qui devrait servir, selon le proviseur, à faire en sorte que leur parents continue de verser des fonds pour l'établissement, en voyant que leurs enfants sont plus libre. Un truc complètement ridicule il faut l'avouer, et au départ d'ailleurs, Akira restait au lycée, ne voulant pas s'ennuyer à ne rien faire, les cours étant déjà suffisamment barbant comme ca. Mais voilà, cette semaine, ca tombait bien, il avait ainsi pu préparer une petite excurstion avec Hiroki, histoire de se détendre au maximum, autant dire qu'aujourd'hui, le Japonais était d'assez bonne humeur.

    C'est son chauffeur qui déposa Akira à quelques minutes du lycée, en effet, le Japonais n'est pas du genre à arriver en belle voiture aux yeux de tous, il préfère se faire déposer à l'écart, et arriver à pieds, comme tout le monde, se risquant à d'éventuelles approches de la part de filles, voir même de garçons, mais au fond, n'en a t-il pas l'habitude, depuis plus de quatres ans, il y a de quoi ne plus faire attention à ce genre de détail. Démarche raffinée, tout comme sa tenue, aujourd'hui, il avait opté pour du blanc, de haut en bas, son statut d'Oyabun faisait qu'il n'était pas forcer de porter l'uniforme règlementaire, ce qui n'empêchait pas qu'il aimait être bien habillé, son image était 'parfaite' depuis le premier jour, depuis son plus jeune âge même, alors pourquoi en changer ?

    Marchant le pas tranquil, il n'eut pas le temps d'anticiper ce qui arriva, en effet, il venait de se faire percuter de plein fouet par, probablement, une personne empotée, comme il y en avait constemment à Ryuuzan, par chance pour cet élève, l'excuse suivit bien vite, et la bonne humeur d'Akira, fit qu'il ne s'était pas de suite montrer agressif, mais c'est hautain qu'il posa son regard sur cet élève, et un détail attira de suite son attention.


    - Ca c'est sur que ce n'est pas de la mienne fit-il après que le nippon ai affirmer que c'était entièremment sa faute, avant de le regarder de haut en bas L'uniforme est en option ?

    Logiquement, tout nouvel inscrit devait avoir reçu à son domicile, l'uniforme règlementaire, visiblement, lui, n'avait pas prit la peine de le mettre, à moins qu'il ne l'ai pas reçu, chose peu probable, mais envisageable. En effet, Akira était assez axé sur le règlement, par pour lui même, mais pour les autres, il ne fallait pas chercher à comprendre, c'était ainsi. Sac sur l'épaule, il le réajusta, gardant son regard sur le jeune Japonais, avant de finallement balayer du regard l'enceinte de l'établissement, attendant une éventuelle réponse du jeune garçon. Au premier abord, Akira pouvait tout avoir du parfait chieur, arrogant et fièr à souhait, c'était d'ailleurs l'image qu'il présentait bien souvent de lui, et qui faisait que les autres élèves l'admiraient, mais biensur, en le connaissant d'avantage, s'il le veut, il est possible de connaitre de toutes autres facettes de la personnalité du bel Oyabun...

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 7 Mai - 15:14

Ah, pas de bol ! Voilà ce que c’est de ne pas faire attention ! Et encore moins de chance pour le petit Yuichi, ses muscles sont faibles et il se retrouve directement par terre. Comme si ça ne suffisais pas, ça le tire une fois qu’il c’est relevé, et en plus la personne qu’il a bousculé ne semble pas très commode. Mince ! Pour qu’il fasse une telle remarque c’est certainement un surveillant. Et puis, ce n’était pas de sa faute à Yu si il n’avait pas encore son uniforme, sûrement qu’en revenant à l’hôpital le soir il l’aurait et pourrait donc le mettre le lendemain. Le blondinet s’inclina donc une nouvelle fois, tant bien que mal avec la douleur dans ses muscles, pour s’excuser.

« Gomen, je ne l’ai pas encore mais demain ce sera bon ! Gomen ! »

Au moins, on ne peut pas reprocher à Yuichi d’être mal élevé, vu toutes les fois où il s’excuse. Enfin, pour ce qui était de l’uniforme, il aurait au moins pu prendre des vêtements un peu moins voyants, mais il n’avait que ça. Enfin, à peine avait-il répondu au jeune homme face à lui qu’il l’oublia, fouillant dans ses poches pour trouver son emploi du temps. Bah oui, déjà qu’il n’a pas l’uniforme règlementaire, il ne va pas en plus arriver en retard à son tout premier cours dans cet établissement. Sport. Han, pas de bol, il va devoir s’ennuyer et regarder les autres. Beaucoup se plaignent des cours de sport et envient Yu, mais lui préfèrerait être sur le terrain que les regarder faire, au moins il pourrait se défouler et dépenser toute son énergie. Eh … est-ce qu’il a son mot de l’hôpital ?! Il est mal si il l’a oublié, et encore plus si il est obligé de faire sport. Il faut qu’il l’ait ! Si il a le malheur de faire une activité physique trop fatigante il sera bon pour retourner à l’hôpital comme pour ses seize premières années. A genoux par terre, il fouille dans son sac avant de sortir son papier, l’air triomphant.

Yu, t’aurais pu éviter ça. En effet, à peine a-t’il coincé la feuille sous son genoux pour refermer son sac que quelqu’un s’empare de cette dernière. C’est dur quand même, d’être nouveau. Quoi que maintenant le blondinet savait plus à quoi s’attendre, il savait à peu près comment étaient les gens de son âge, alors que la première fois il ne connaissait rien. Il se releva et prit son sac sur une épaule, essayant de rattraper les deux garçons qui avaient prit sa feuille. Evidement, il ne fallut pas longtemps à Yuichi pour être épuisé, ses muscles ne supportant pas.


{1er garçon} « Alors, t’es déjà fatigué ?! T’es pas drôle ! »
{2ème garçon} « ... A les muscles trop faibles pour pratiquer une activité sportive … en gros t’as encore moins de forces qu’une fille, c’est ça ?! »

A genoux par terre, Yu était trop épuisé. Il n’avait pas couru cinquante mètres mais avec la soirée plutôt agitée et la courte nuit qu’il avait passé, il ne fallait pas qu’il en demande trop à ses muscles. Pourquoi s’attaquait on toujours à lui ? Pourquoi s’en prenait on aux nouveaux, même. Et puis pourquoi personne ne l’aidait, même si il venait juste d’arriver n’y avait il donc pas une seule personne assez généreuse pour lui venir en aide, non ?

« Rendez moi ce papier, s’il vous plait … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 7 Mai - 18:36

    Akira avait donc à faire là, à un tout nouvel élève, il n'en avait pas été sur au début, mais après ses paroles, il n'en fut que certain, le jeune garçon n'avait pas reçu son uniforme, ma foi, au moins pour son premier jour, il ne risquait pas de passer innapercue au sein de Ryuuzan, en général pourtant, les nouveaux élèves faisaient en sorte de ne pas trop se faire remarquer, au risque de devenir les têtes de turcs des plus anciens, et ca ne fit que se confirmer après que le nippon se soit encore une fois excuser en répondant. Alors qu'il fouinait dans son sac à la recherche d'on ne sait quoi, qui soit dit en passant, n'intéressait guère Akira qui avait préféré reprendre son chemin en direction de l'intérieur, des voix se firent entendre, et l'Oyabun n'eut même pas besoin de tourner la tête pour comprendre la situation, il s'y était d'ailleurs attendu, inévitablement, le petit nouveau allait devenir la cible potentiel des plaisantins sans cervelle du lycée. Pourtant pas du genre à s'intéresser aux petites histoires entre élèves, Akira s'était stopper, demeurant immobile, sans faire le moindre mouvement, il attendait, patiemment, le bon moment. Attentif, il écouta les paroles de deux élèves, oui deux, car il n'en avait entendu que deux différentes, et ce que dit le second garçon, fit comprendre une chose particulière à l'Oyabun.

    La voix du nouveau, et les rires abrutis des deux gamins, et encore, gamin était bien léger comme mot. Tout aussi calme qu'à son habitude, Akira fit demi tour, et pendant que l'un des élèves levait le bras en agitant fièrement un morceau de papier, l'Oyabun serra son poignet, et planta un regard on ne peut plus froid dans les pupilles du jeune homme
    .

    - Tu as cinq secondes pour lui rendre ce papier, si tu ne veux pas que je te casse le poignet... Un, deux... Parfait.

    En effet, le Japonais ne s'était pas fait prier, déjà il avait reposer délicatement le papier devant le petit nouveau, s'inclinant cinq bonnes fois en se rendant compte à qui il avait eu à faire, en effet, être dans le colimateur d'un des Oyabun, était une chose à éviter, une chose aussi, qu'aucun élève ne souhaitait. Tenant toujours fermement le bras du garçon en serrant de plus en plus à chaque seconde, il enchaina

    - S'il a besoin d'aide, tu l'aide, et si j'apprend que quelqu'un s'en ai pris à lui, tu auras à faire à moi, c'est compris ? Une voix douce, trop douce et trop calme, pour une telle situation, mais c'était bien là, ce qui impressionnait.

    {désolé, désolé, oui biensur, tu peux compter sur moi, Yusuke-san }

    Les deux Japonais s'inclinèrent une nouvelle fois, avant de détaler au plus vite, au moins ceux là, ne s'en prendraient plus à personne avant bien longtemps. Akira est, comme dit plus haut, un garçon qui ne se mêle jamais de rien, il est du genre discret, à l'écart, préférant observer, mais lorsqu'il entrait en scène, il était préférable, de ne pas le contrarié, et là encore, il s'était montrer relativement sympathique...

    - A l'avenir, évite de laisser trainer tes affaires, ou même de te faire trop remarquer, ce genre de chose arrive constamment, et je n'ai pas que ca à faire que de te surveiller

    Il n'était pas méchant, juste réaliste, il venait de faire une chose qu'il n'appréciait pas spécialement, le fait de menacer sans grande raison, mais l'injustice à certain niveau, est une chose que ne tolère pas Akira, et dans ces cas là, il agit sans hésiter.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 14 Mai - 16:53

A genoux par terre, Yuichi n’avait plus la force de courir après les deux garçons qui lui avaient prit son papier, ses muscles ne tiendraient pas si il le faisait. Peut-être que quelqu’un viendrait l’aider ? Non, en vérité il n’y croyait pas trop, il devait se débrouiller seul. Alors qu’il tentait de se relever, il put voir que le jeune homme qu’il avait heurté peu avant avait fait demi tour. C’est très gentil, mais Yu s’en veut un peu. Il n’est même pas capable de se débrouiller seul, il a toujours besoin qu’on l’aide. En même temps, il est assez doué pour se mettre dans des situations d’où il lui est difficile d’en sortir. Finalement quand il se relève enfin, il a sa feuille dans les mains et les deux garçons ont eu vite fait de partir après s’être inclinés un certain nombre de fois.

D’ailleurs, Yuichi s’empressa de s’incliner à son tour. Se mordillant légèrement la lèvre, il écoutait le jeune homme … Yusuke-san. Ce qu’il disait, ce n’était que la simple vérité en même temps. Yu laissait bien trop traîner ses affaires et il se faisait toujours remarquer. Mais malgré qu’il sache qu’il ne devait pas, le blondinet n’arrivait pas à faire autrement. Gamin. Oui, un enfant qui a encore besoin qu’on le surveille, qu’on l’aide, qu’on lui dise ce qu’il doit ou ne doit pas faire.


« Gomen … merci de m’avoir aidé, merci beaucoup ! Ano, je peux faire quelque chose pour te remercier ? »

Yu ! Quand est-ce que tu vas apprendre à vouvoyer les gens ?! Mais il ne peut pas s’en empêcher, il a toujours tutoyé tout le monde et, à mon avis, ce n’est pas prêt de changer. Quand à demander si il peut faire quelque chose pour remercier celui qui l’a aidé, c’est tout à fait naturel pour lui. Après tout, qu’aurait-il fait si on ne l’avait pas aidé ? Il aurait certainement été obligé de faire sport, ses muscles n’auraient pas tenus et le blondinet aurait été obligé de retourner à l’hôpital pour ne plus en sortir avant un bon moment. En gros, en plus de l’avoir aidé à récupérer sa feuille, ce garçon lui avait permit de continuer à vivre à l’extérieur.

Yuichi attendait une réponse du jeune homme, pliant soigneusement sa feuille pour la ranger dans son sac puis remit correctement ce dernier sur son dos. Il aimerait tant pouvoir faire quelque chose pour le remercier de l’avoir aidé. Parce que cette fois-ci, ce n’était pas rien, loin de là. Yu aurait été obligé de quitter l’école dans laquelle il venait d’entrer, celle dans laquelle il avait tant voulu entrer, si personne n’avait été là.


[Désolée, c'est pitoyable u____u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mar 27 Mai - 19:44

    Franchement, on peut dire qu'être connu, ca a de bons côtés, pas connu énormément, mais comme pour Akira, au sein de ce lycée, être connu de la totalité des élèves. L'Oyabun ne joue pas souvent de son statut, il n'en a pas spécialement besoin, mais dans certain cas, les avantages sont nombreux, il n'y a qu'à voir à cet instant, un mot, un regard de lui, et la situation s'arrange en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, de quoi se vanter, mais aussi de quoi éviter des histoires franchements puériles, alala, il y a des jours comme ca on on attire les boulets, en l'occurence ici, Akira venait d'en rencontrer un bien spécial qu'il aurai bien aimé éviter, ayant déjà assez d'histoires comme ca avec d'autres élèves. D'ordinaire, l'Oyabun ne serai pas venu en aide à un autre élève de cette manière, mais en voyant le taux d'abrutisme des deux autres, ne rien faire aurai été triste pour eux, il fallait franchement qu'ils se rendent compte à quel point il était temps de grandir un peu et de changer de comportement, puisqu'apparemment, même les prof n'y arrivaient pas. Et très franchement, quel joie trouve t-on à embêter quelqu'un de plus faible que soit, bonjour le style...

    Posant ses yeux de perles sur le jeune homme encore accroupie, Akira soupira, se demandant ce qu'avait ce garçon, visiblement en mauvaise santé, nouveau qui plus est, mais c'est silencieux qu'il se retourna, laissant le nouveau faire ce qu'il avait à faire, en fait, il ne savait même pas pourquoi il restait là vers lui, après tout, il l'avait aidé, il n'avait plus rien à faire là. Peut-être que la question du jeune homme avait interpelé Akira, qui d'ordinaire n'attendrai rien en retour d'une quelconque aide envers qui que ce soit. Faisant mine de réfléchir, toujours dos au nippon, c'est la curiosité caché d'Akira qui prit le dessus, ce n'était pas une reconnaissance, mais il voulait simplement en savoir un peu plus sur l'état de santé du jeune homme, après tout, un Oyabun n'est-il pas censé tout savoir avant tout le monde ?


    - Qu'est ce que tu as exactement ?

    Une simple question, il ne s'attendait pas à des détails ni à un racontage de vie, simplement une réponse afin d'être en mesure de savoir à quoi s'en tenir. Il semblait faible, seul, normal en sachant qu'il vient d'arriver à Ryuuzan, et étrangement, il attirait la sympathie d'Akira qui, bien qu'il avait le choix, était toujours là près de lui. Pour peu qu'il ne devienne protécteur envers ce petit nouveau, il ne manquerai plus que ca... En même temps, sous ses airs froids et arrogants, se cachait quelqu'un de mystérieux, Akira, isondable, impossible à cerner ou à comprendre, cette image qu'il donne de lui depuis toutes ces années, et qui font ce qu'il est aujourd'hui, mais pour le petit nouveau, c'est un Akira peut être un peu plus sympathique qui apparaissait, sympathique, à sa façon.

    - Dans quelle classe tu es, tu connais des élèves ici ?

    Questions banales, histoire de savoir s'il serai entouré, s'il aurai quelqu'un avec qui parler en cas de problèmes, enfin, des problèmes, il ne risquait plus trop d'en avoir, les deux zigotos d'avant avaient probablement retenus la leçon et veillerai sur lui de loin, au risque de s'attirer les foudres d'un Akira de mauvaise humeur s'ils ne l'aident pas. Se mettant à marcher doucement, Akira glissa ses mains dans ses poches, se doutant que le petit nouveau ne resterai pas planté sur place, et le suivrai. Etre vu aux côtés d'un Oyabun, une bonne chose pour commencer son année...

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mar 3 Juin - 23:39

Visiblement, ce jeune homme avait de l'autorité, était-ce donc bien un surveillant ? Mais de quoi devait avoir l’air Yuichi maintenant ? Il ne démarrait décidément pas très bien dans ce nouvel établissement. Déjà qu’il n’avait pas son uniforme mais en plus il ne pouvait pas se débrouiller seul pour récupérer une feuille. Comme si ça ne suffisait pas il avait fallut qu’il bouscule ce supposé surveillant. Non, Yu n’était pas au courant au sujet des Oyabuns. Ils sont peut-être connus de tout le lycée, mais comme Yuichi vient d’arriver et qu’il n’a encore parlé à personne d’autre, ce n’est pas vraiment de sa faute. Il ne peut pas tout deviner, après tout.

L’autre garçon était en train de repartir et donc le blondinet s’empressa de se relever pour lui demander si il pouvait faire quelque chose pour le remercier. C’était tout de même la moindre des choses, non ? Peut-être que Yu avait du mal à vouvoyer les gens et que ça pouvait paraître impoli, mais en vérité il sait très bien l’être. Même sous ses airs de gamin, il sait être sérieux. Et surtout quand ça touche au respect. Il lui est arrivé de souffrir, malgré qu’il le cache toujours, à cause de ses problèmes de santé et il ne supporte donc pas le manque de respect. Ca peut très vite l’irriter même si comme ça il ressemble à un gamin toujours joyeux et doux. Il ne faut pas se fier aux apparences, comme on dit. Même si Yu lui-même le fait souvent, étant très naïf et accordant sa confiance bien trop rapidement parfois. Ah. Ce qu’il a exactement. Bah, il peut bien le dire après tout, ce garçon ne semble vraiment pas moqueur. Au contraire, il a l’air plutôt plus mature que les autres. Même si je viens juste de dire qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Mais Yuichi a bien envie de lui faire confiance. Après tout, sans lui il serait retourné à l’hôpital, donc il peut bien faire ça. Si il était méchant il n’aurait pas aidé Yu.


« Mes muscles sont pas assez développés donc je ne peux pas pratiquer d’activité physique. Mais je voudrai vraiment faire quelque chose pour te remercier parce que sans toi j’aurais sûrement du retourner à l’hôpital ! »

Passons les détails, Yu en a déjà dit beaucoup. Autant il est bavard, mais au niveau de sa santé il l’est déjà moins. Même si là il en a dit plus que ce qu’il dirait d’habitude. Mais il fallait bien qu’il se justifie sur le fait de vouloir vraiment remercier le jeune homme. Dans d’autres circonstances, il se serait sûrement contenté de répondre à la question et voilà. Il faut le comprendre, le petit Yu. Restez enfermé à l’hôpital pendant seize ans, on verra si vous avez envie d’y retourner toute une vie après avoir pu sortir deux ans seulement.

Remettant bien son sac sur son dos, Yuichi suivit le garçon avec un large sourire aux lèvres. Pas pour être vu aux côtés d’un Oyabun, puisqu’il ne connaissait pas leur existence, mais parce que celui-ci semblait plutôt gentil sous ses airs froid et distant. Et en plus maintenant il venait de poser une nouvelle question au blondinet. Ah oui, avec tout ça il ne c’était pas présenté ! Ca ferait une occasion pour connaître le prénom de l’autre et peut-être son statut au passage. En tout cas c’était visiblement un garçon qui avait la cote vu les regards noirs de certaines filles en direction de Yu. Il fallait avouer qu’il était en compagnie d’un beau jeune homme plutôt attirant. Yu ! Voyons ! Coureur de pantalons, va ! Tu devrais te calmer parfois, ça ne te ferait pas de mal. Surtout que ce garçon là semble plutôt inaccessible, non ? Bon ok, c’est pas ce qui te fera renoncer, mais bon … peut-être se décidera t-il à se présenter, non ? Evidement, c’est ce qu’il s’empresse de faire après être sortit de sa rêverie.


« Takeda Yuichi, 1ère D ! Et toi ? Hum. Non, je ne connais encore personne ici, je suis tout juste arrivé là ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 4 Juin - 0:42

    Bien rare d'être sympathique envers la première personne venue, c'est pourtant le comportement que venait d'avoir Akira à l'égard de ce nouvel élève, non pas qu'il lui soit sympathique, ou quoi que ce soit d'autre, disons pour faire simple, que le non respect des autres envers une personne plus faible que soit n'était pas concevable, preuve de lacheté, un trait de caractère que ne supportait pas l'Oyabun, encore moins à l'encontre de quelqu'un de visiblement malade, ou en mauvaise santé. Il n'attendait rien en retour de son agissement, il l'avait fait dans le but de ne pas avoir à assister à une scène stupide entre gamins dénués d'intelligence, il faut dire qu'il en voyait tellement au sein de Ryuuzan, qu'il s'en passait volontier lorsqu'il le pouvait, de plus, dès le matin, non merci, si la journée commencait de la sorte, il n'osait même pas imaginer le reste du temps. Son air hautain était apparent, pourtant, à première vue, très peu de personne pensait à mépriser Akira, tout simplement parceque sous cet air froid, un mystère l'entourait, les autres avaient envie de le connaitre, sans pour autant oser s'en approcher, c'est ce qui le caractérise si bien, c'est également ce qui fait ce qu'il est aujourd'hui, et pourquoi la majeur partie des élèves de l'établissement l'admirait, et puis, qu'il aimait ca, être admirer, sans pour autant être épier, attention.

    Marchant le pas lent, afin de ne pas semer le garçon, Akira l'écouta d'un air distrait, lui expliquer ce qu'il avait exactement. Une réponse brève, il n'avait dit que l'essentiel, et c'était très bien, Akira ne voulait rien savoir de plus, dorénavant, il pouvait se dire intérieurement, qu'il avait bien fait d'agir face aux deux abrutis. Insistant ce petit nouveau, il parvenait même à décrocher un très mince sourire sur les fines lèvres du nippon, c'était la deuxième personne qui lui était redevable, il s'en serai bien passé, car après tout, qu'est ce qu'un garçon comme lui, pouvait bien faire pour lui ? Rien de vantard là dedans, c'est juste que, Akira n'avait besoin de rien, il avait pratiquement tout, quoi que... En y réfléchissant, il y avait peut-être une chose qu'il pourrai faire pour lui, enfin, rien de bien important, mais un détail qui n'était pas des moindres pour l'Oyabun qui se stoppa dans son avancée, avant de répondre sans pour autant adresser un regard au Japonais.


    " Si tu y tiens... Il y a bien une chose que je te demanderai, c'est de ne pas changer ton comportement en ma présence, tu comprendras bien vite où je veux en venir. Tâche de ne pas oublier ce que je viens de te dire le nouveau "

    Un ton neutre, pourtant imposant, il se voulait convainquant dans ses mots, mais il savait très bien ce qui surviendrai une fois que le jeune garçon en saurai plus sur lui, sur son statut d'Oyabun, car là, visiblement, il ne savait rien, normal pour une nouvel arrivant. Bien qu'il aime être admirer, le comportement faux des autres, pas de tous certe, mais la plupart, l'aggaçait à un point tel qu'il n'arrivait pas à déstresser en leur présence, tous ces idiots qui vous lèches les bottes dans l'unique but de pouvoir se vanter d'être amis avec lui, quels ringards, s'ils savaient ce qu'ils représentaient à ses yeux, en l'occurence, absolument rien...

    Il se présenta, Yuichi, nouvel élève donc, comme il l'avait deviné au premier coup d'oeil. Erf, il ne connaissait personne, ca n'allait donc pas être spécialement simple pour lui, mais pas difficile non plus, car dans l'ombre, discrètement, Akira garderai un oeil sur lui, juste comme ca, parcequ'il n'avait rien de mieux à faire entre deux cours.


    " Yusuke Akira, 1ère A "

    Et le mot Oyabun, il est en option ? Absolument pas, seulement, quel intérêt de l'évoquer ? Pas le moindre, si ce n'est pour se vanter, et tout le monde sait que ce n'est pas dans les habitudes d'Akira de se vanter de son statut, ni même de sa richesse qui pourtant est connue aux yeux de tous, normal, quand on sait que la famille d'Akira est connue dans tout le Japon. Les regards des autres se posaient sur eux, une habitude pour Akira, mais il se doutait bien que cela risquait bien vite de gêner Yuichi, raison pour laquelle il enchaina dans la discussion tout en reprenant sa marche.

    " Tu ne vas pas tarder à faire la connaissance de Suzumura Hiroki, tu risque d'être impressionné, mais s'il t'aborde, dit lui simplement que son vieil ami le salut, il devrait se montrer cool avec toi "

    En effet, les Oyabun de toute classe ne tardaient pas pour faire la connaissance des petits nouveaux et leur montrer qu'ils étaient les chefs même sans agir ouvertement, une manière de se faire respecter et apprécier des autres dès leur arrivée, rien de plus, un agissement banal, de plus, arriver sans connaitre aucun Oyabun n'était pas vraiment recommander, raison pour laquelle Akira venait de préciser la façon de répondre à Hiroki pour Yuichi, histoire qu'il ne se fasse pas cataloguer dès son arrivée, connaissant le caractère de Son ami d'enfance, Akira se doutait bien qu'il n'hésiterai pas à jouer de son arrogance et de son autorité sur le petit nouveau.

    " Je vais t'accompagner dans le bureau du directeur pour ton uniforme "

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 4 Juin - 14:58

Bien que froid et distant, certes, Yuichi ne trouvait pas l’autre jeune homme hautain. Si, peut-être un peu quand il avait remit les deux autres à leur place. Mais Yu ne pouvait pas lui en vouloir puisque c’était pour l’aider. D’ailleurs, c’est plutôt rassurant de rencontrer une personne qui a de l’autorité quand on arrive juste dans un nouvel établissement. Surtout si la mentalité des autres est la même que celle des deux garçons de tout à l’heure. Suivant toujours le jeune homme, Yuichi gardait son large sourire qui ne fit que s’agrandir en en voyant un mince arquer très légèrement les lèvres de l’autre garçon. Il paraissait tout de suite bien moins froid ainsi. Le blondinet lui aurait bien dit qu’il tait encore plus beau quand il souriait mais il retint un peu sa franchise, tout de même, ne voulant pas paraître trop impoli. Mais il ne put s’empêcher un commentaire, c’était plus fort que lui. Un Yu qui ne dit pas ce qu’il pense, ce n’est pas Yu. Il a besoin de faire savoir le fond de sa pensé.

« Il est très beau ton sourire ! Ca te vas bien d’être comme ça ! »

Un grand sourire enfantin aux lèvres, Yuichi garde son regard posé sur le jeune homme. C’est vrai qu’il est vraiment beau, quand même. Mais Yu, tu dois te contrôler un peu. Calme toi, parfois. Et puis, en plus de paraître inaccessible – surtout de part son ait plutôt détaché des autres – il n’aime peut-être pas les hommes. Le blondinet cessa de marcher peu après le jeune homme, le rattrapant pour être à son niveau, et l’écouta. Ne pas changer de comportement ? Pourquoi est-ce qu’il changerait ? De toute façon, Yu ne sait pas être autrement que lui-même. Hum. Le nouveau … ce n’est pas un statut très agréable, mais bon. Il laisse passer, n’affichant qu’une petite moue boudeuse que le jeune homme ne verrait sûrement pas comme il ne porte même pas un court regard vers le blondinet. Ce dernier ne put retenir une question, ne comprenant pas trop pourquoi il risquait de changer.

« Uh … Pourquoi je changerai ? »

Non, Yuichi ne serait certainement aucunement différent quand il serait au courant pour l’histoire des Oyabuns. Il serait juste content d’avoir discuté avec l’un d’eux simplement. Yusuke Akira, donc. Yu n’aimait pas appeler les gens par leur nom, surtout quand c’était une personne de son âge qu’il avait face à lui. De son âge … ce n’était donc pas un surveillant, alors d’où venait cette autorité ? Bah, peu importe. Yu ne connaissait pas la famille Yusuke. Etant resté longtemps à l’hôpital, il lui restait des choses à apprendre du monde qui l’entoure. Finalement, ils recommencent à marcher, changeant de sujet.

« Suzumura Hiroki … d’accord. »

Et les voilà partis en direction du bureau du directeur, une nouvelle moue boudeuse sur le visage enfantin de Yuichi. Il n’aimait pas les uniformes, mais bon, il était obligé de toute façon. Et d’ailleurs, Akira il n’a pas d’uniforme lui … comment ça se fait, ça ? Il a de la chance en tout cas …

« Eh, Akira ? Pourquoi t’as pas d’uniforme, toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 4 Juin - 15:39

    Un beau sourire ? C'est évident, Akira le savait, mais l'entendre dire de la bouche de quelqu'un d'autre ne pouvait que le flatter d'avantage, bien qu'il n'apprécie pas ce genre de remarque, à force d'en entendre souvent, il y a de quoi s'en lasser et ne plus le prendre au sérieux, c'est pour cela qu'il se contenta de lui lancer un regard furtif, tout en levant les yeux au ciel, il n'allait pas déjà se montrer froid avec lui, étant nouveau, il ne fallait pas non plus qu'il se sente déjà mal à l'aise et que son impression sur Akira ne change, quoi que de ce côté là, l'Oyabun s'en fichait pas mal, de ce que pouvait penser les autres de lui, la plupart savaient très bien le changement de caractère radical dont il pouvait faire preuve, bien qu'en apparence toujours calme, sa forte personnalité n'était pas des plus enfouie en lui, et s'il venait à s'enerver, mieux fallait-il pas se trouver à proximité, par précaution.

    " Garde tes compliments pour ceux qui n'en recoivent jamais, personnellement, ca m'aggace moi "

    Phrase dite sèchement, mais pas méchamment, simplement, si à chaque fois qu'il venait à sourire, ou à rire devant Yuichi, il avait bien peur d'avoir droit à une nouvelle remarque du même style, ce qu'il ne voulait pas entendre. Déjà qu'à chaque fois qu'il pénétre dans une salle de Ryuuzan, il a droit à des "waaah" "Regarde le !" et tout un tas d'exclamation de la majeur partie des filles (et même des garçons) du lycée, alors si même ses rares fréquentations venaient à s'y mettre... Après avoir parler d'Hiroki, Akira ne put que se demander ce qu'était en train de faire Son ami, curieux, il partirai certainement à sa recherche après s'être occuper du petit nouveau. A savoir que les quatres Oyabuns sont censés être en rivalité constente, chacun dirigeant l'une des quatres classes, mais cette année, cette rivalité semble s'être doucement dissipée, et même être passée du côté amusement plutôt qu'autre chose, même si encore beaucoup d'élèves ne trouvent rien d'autre de mieux à faire qu'user de violence. A cette pensée, l'Oyabun posa un regard sur sa main blessée, dont une cicatrice était bien voyante, du à un coup de couteau un matin porté accidentellement par un élève insoucient.

    Pourquoi le comportement de Yuichi devrait changer ? Pour la simple et bonne raison que beaucoup d'élèves n'agissaient pas naturellement en présence de quelqu'un comme lui, soit admiratif, soit lèche botte, en bref, un comportement façonné qui aggaçait pas mal le Japonais. Il se contenta cependant d'hausser les épaules en guise de réponse, ne voulant pas déjà aborder le sujet de son statut ici. Marchant ensemble en direction du bureau du directeur, Akira s'arrêta à nouveau après la question de Yuichi, tout en se tournant et en l'observant, un sourcil arqué.


    " Parceque je n'aime pas ca, mais tu verras, je ne suis pas le seul à ne pas le porter, tu iras leur poser la question "

    Un air mystérieux fait exprès pour attiser la curiosité du jeune garçon, avant de sourire une nouvelle fois et de s'apprêter à repartir, avant d'entendre une voix derrière lui, le forçant à se retourner puisque celle ci s'adressait à lui.

    {Yusuke-kun, il faudrai que tu viennes en salle de réunion, on a besoin de ton avis sur la prochaine soirée qui va être organisée ! C'est qui lui ? Encore un qui te colle au baskets ? Tu veux que j'men occupe ?}

    " Le jour où j'aurai besoin d'un garde du corps je te ferai signe Matsuda, pour la réunion, je vous rejoins dans dix minutes "

    {Chouette ! A plus alors ! Et petit, ne prend pas l'habitude de trainer dans les pattes d'un Oyabun, tu risquerai de faire des jalouses, c'est à tes risques et périls !}

    L'élève repartit en courant, sa bonne humeur inhée ne faisait qu'épuiser quicquonque l'approchait, mais au fond, Akira appréciait bien ce garçon, serviable, poli, souriant, l'un des rares qu'Akira appréciait réellement. Un peu idiot sur les bords toute fois, il ne pouvait pas tenir sa langue, et à coup sur, la curiosité du petit nouveau n'allait pas être mise de côté, le sujet à ne pas évoquer serai probablement lançé, et déjà Akira préparait l'une de ses réponses. Comme si rien ne venait de se passer, Akira reprit sa marche sur le long chemin qui menait à l'intérieur de l'établissement, car grand, le lycée l'était, il ne fallait pas être quelqu'un qui fatigue vite pour y étudier.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Takeda Yuichi
~ CLASSE D - 1
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Chanter, jouer de la guitare
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Mer 18 Juin - 18:16

Eh ? Cet Akira est décidément étrange. Les gens aiment les compliments, en général, ce n’est pas le genre de choses qui agacent. Si ? Bah, les gens différents des autres c’est toujours agréable à rencontrer. Du moins, c’est la vision de Yuichi. Il baissa légèrement la tête, pensant avoir vexé le jeune homme. La manière sèche avec laquelle il avait parlé le laissait penser. Enfin, Yu ne lui ferait plus de compliment, alors. Il devrait se retenir, faire attention à ses paroles. Pourtant, Akira lui a demandé de rester lui-même, c’est ce qu’il a fait. Bon, il va quand même éviter les compliments pour ne pas énerver sa toute première rencontre. Ce serait assez idiot, non ?

Il ne porte pas l’uniforme juste parce qu’il n’aime pas ? Ce n’est pas juste, Yuichi non plus il n’aime pas ! Akira doit avoir un statut important, malgré qu’il soit en première année, pour avoir ce droit. Hum, enfin bon, s’il ne l’a pas dit au blondinet c’est certainement parce qu’il ne voulait pas que celui-ci soit au courant. C’était d’ailleurs sûrement pour ça, qu’il lui avait demandé de ne pas changer de comportement. Eh bien bonne nouvelle, Yu ne compte pas être quelqu’un d’autre que lui-même. Que ce soit pour une personne haute placée ou non. Il fait juste un minimum attention pour pouvoir avoir des amis, quand même. Il tente de s’adapter un peu aux gens pour ne pas se faire repousser. Imaginez Yu seul ! Impossible, il se sentirait trop mal. Il a besoin d’être entouré.

Cet air mystérieux utilisé, Yuichi avait bien comprit que c’était pour attiser sa curiosité. Et ça marchait ! Un petit sourire amusé arquait ses lèvres. Même si il ne changerait pas de comportement ou quoi, il voulait savoir. Simplement parce qu’il est un gamin curieux. Mais sa réponse allait arriver plus tôt qu’il ne le pense. Un autre jeune homme arriva, mais le blondinet n’apprécia pas trop ses premières paroles. Encore un qui lui cille aux baskets, non mais il se prend pour qui aussi ? Mais à l’entente des mots qui lui étaient adressés, Yu comprit.

Un Oyabun. Sur le coup, il voulut s’excuser pour tout depuis le début, de lui être rentré dedans, de ne pas avoir pu récupérer son papier seul et puis de lui faire perdre son temps, parce qu’on lui a apprit que les personnes de ce genre étaient plutôt susceptibles. Mais, même si il redevenait lui-même juste après, ça ne ferait pas naturel. Et, après tout, il c’était déjà excusé tout au long. Donc, après avoir hoché la tête pour faire signe à l’autre qu’il avait comprit, il recommença à suivre Akira. Les filles, il s’en fiche. Elles peuvent être jalouses si elles veulent, Yu n’en a que faire. Oui, on ressent tout l’amour qu’il leur porte. Inexistant, simplement. Comment les aimer après avoir été presque traumatisé par celles-ci à son entré au lycée ? Et ses premiers pas dans le « monde extérieur ». Heureusement qu’il avait changé d’établissement. Elles semblent moins hystériques ici. Enfin, à première vu en tout cas. Puis Yu se décide à briser le silence qui avait eu le temps de s’installer en Akira et lui.


« C’est dommage que tu partes dans dix minutes. J’aurais bien aimé parler plus avec toi … je t’aime bien. »

Une petite moue déçue avait prit place sur son visage à ses premières paroles, puis un grand sourire de gamin étira ses lèvres sur ses derniers mots. Non, rien concernant les Oyabuns. Si Akira ne lui en avait pas parlé, c’était sûrement pour éviter que la conversation ne tourne qu’autour de ça. Alors Yu ne s’en occupe pas et fait comme si il n’avait rien entendu. Il reste lui-même, après tout. Il ne fait que ce que l’autre lui a demandé comme remerciement. Et puis, qu’est-ce que ça peut lui faire d’être avec une personne haute placée ou non ? Rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trognon-acide.skyblog.com
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   Jeu 19 Juin - 14:56

    Il y a des personnes comme ca, avec qui Akira ne savait pas vraiment comment se comporter, soit demeurer aussi froid et hautain qu'il ne l'est à chaque fois, soit s'ouvrir légèrement et tenter de rester avec telle ou telle personne. Son habitude quand à analyser les personnes faisait surface dès qu'il approche quelqu'un, ainsi, il adapte son comportement vis à vis de la personne en question, et c'était le cas avec ce nouvel élève. Bien qu'un tantinet froid avec lui, il n'avait pourtant pas fait preuve d'un trop mauvais caractère à son égard, ce petit semblait poli et attachant en même temps, non pas qu'Akira soit déjà attaché à lui, car il en faut plus pour que l'Oyabun se rapproche de quelqu'un, disons simplement que sa naïveté amusait en quelques sorte le beau Japonais. Et puis, il venait d'arriver à Ryuuzan, autant lui donner une bonne impression de l'établissement, d'autant plus qu'il appartenait à la classe D et que le leader de cette classe n'était autre qu'Hiroki, conséquence, il n'avait aucunement besoin de lui faire peur en jouant de son statut. Il ne fallait simplement pas qu'il se montre trop collant, ou qu'il en fasse trop en sa compagnie, comme la plupart des élèves faisaient dès qu'Akira s'en approchait.

    Pourtant, Akira était bien moins froid depuis qu'il avait retrouvé l'amitié d'Hiroki, certe il n'en laissait rien paraitre, il ne voulait pas que qui que ce soit ne lise en lui comme dans un livre ouvert, de plus, il se contentait très bien de présenter cet air mystérieux et innacessible aux autres, il n'y avait donc pas de raison pour que ca change de si tôt. C'est simple, aux yeux de tous, il est impressionnant, mais lorsqu'on peut affirmer le connaitre, on se rend compte qu'il est tout à fait sympathique et qu'il est un garçon de confiance sur qui on peut compter, il ne juge simplement pas nécessaire de se montrer ainsi aux autres, il ne cherche pas à se faire des amis ici, il sait d'ailleurs très bien qu'à Ryuuzan, aucun ne serai avec lui pour ce qu'il est réellement, mais simplement pour ce qu'il donne l'impression d'être. Oh mais sa façon d'être aux yeux des autres est bel et bien réelle, il est froid, il est hautain, d'ailleurs, ca ne plait pas à tout le monde, mais il s'en fiche royalement, son caractère lui convient à lui même après tout.

    Ils arrivèrent finallement devant la grande porte d'entrée, mais avant de pénétrer dans le bâtiment, Yuichi brisa le silence, d'ailleurs, Akira en avait presque oublié la présence du nouveau. Il s'arrêta dans sa lançée, étonné des paroles qu'il venait d'entendre, décidemment, ce petit ne se gênait pas pour dire tout haut ce qu'il pense, une bonne chose dans certaines circonstances, mais s'il ne voulait pas devenir la cible potentielle d'élèves idiots, il ferai mieux de garder ce genre de penser pour lui même.


    " Evite de donner l'air de t'attacher trop vite, on risque d'abuser de ta naïveté si tu agis de la sorte avec tout le monde... " Un conseil ? Peut-être bien que oui, bien qu'il n'ai rien en commun avec ce garçon, il ne voulait pas dès le lendemain entendre des rumeurs circulant à son compte. Ce Yuichi semblait bien trop gentil, et ici, à Ryuuzan, il ne fallait surtout pas trop l'être, au risque d'être bien vite tromper. " Je n'irais pas à cette réunion, je t'ai dis que je t'accompagnerai non ? "

    Et Akira ne revenait que très rarement sur sa parole. Il avait décidé de l'accompagner à l'administration, ainsi qu'à d'autres endroits où, en tant que nouveau, Yuichi devrait obligatoirement se rendre, et puis, plus il était vu aux côtés d'un Oyabun, moins il risquait de s'attirer de quelconques ennnuis. Akira ouvrit finallement la porte et s'engouffra dans le hall en direction du secréteriat qui se trouvait juste sur la droite, puis il s'adossa au mur et croisa les bras, avant de reprendre d'une voix sans émotion.

    " Le secréteriat est là, ils te donnerons un uniforme, si tu as des questions à leur poser, n'hésite pas, après, ca sera trop tard "

    Il est évident que l'Oyabun n'allait pas enter avec Yuichi, il se contenterai de l'attendre là.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée haute en couleur [Akira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée haute en couleur [Akira]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couleur : traitement par Teinte, Saturation, Luminosité
» Clés de départ et d'arrivée
» des photos en couleur de la 14-18
» Couleur et police...
» [SUGGESTION] Changer la couleur du groupe "membres" & idée d'un nouveau groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo High School :: ~> Lycée Ryuuzan :: Enceinte du Lycée :: Portail & Cour d'entrée-
Sauter vers: