Tokyo High School

...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Sam 12 Avr - 0:08

  • Le rue défilait, avançait à son rythme plus ou moins agité selon les moments. Les lampadaires irradiaient d'une douce lumière, pas si douce quand celle-ci clignotait d'ailleurs, permettant aux passants de progresser en cette heure avancée de la nuit. Parmis le peu de petits gens trainant dans cette rue à cette heure précise, à ces fous en recherche d'adrénaline ou bien d'autre chose, se trouvait une jeune fille...Port de tête parfaitement stable, épaule relevée dans un air assuré, menton bien haut, regard calme et persant à la fois...Une de la haute ? Impossible ou alors...très surprenant non ? A se demander se que la demoiselle, mains dans les poches de son grand manteau blanc neige, venait faire à trainer dans un quartier peu recommandé.

    Surprenant de voir Shizuma trainer par ici ? Pas le moins du monde, enfin pour sa part, la jeune femme s'était habituée à venir roder dans les parages pour diverses raisons...Tout d'abord parce qu'une boite de nuit assez branchée était située là-bas et tout simplement parce que cet endroit lui rappelait le froid de sa vie et il était comme le coin de solitude dont elle avait besoin pour se dire que la solitude peu être facilement comblée pendants quelques brefs instants.

    Le bruit de ses talons se répercutaient dans un petit écho dans la rue, indiquant sa présence à plusieurs mètres. Elle marchait d'un pas tranquil et serein, sans se presser ni paraître pour le moins inquiète, il n'y avait pas de quoi...c'est la peur qui crée la parano et la parono vous mets toujours dans de beaux draps...Sortant de sa rêverie en attendant le bruit d'un pas dans une flaque d'eau et quelqu'un parler à voix basse, Shizuma regarda en direction du bruit, distanguant une haute silouette masculine.

    Continuant son chemin comme si de rien n'était elle se stoppa néanmoins en passant devant l'homme et en le reconnaissant...Lui. Ravalage de salive, dents qui se crispent, elle ne put pourtant pas faire comme si elle ne l'avait pas vu...elle n'était pas à son image à lui, à jouer les ignorantes. S'approchant d'un pas décidé, elle vint se placer juste devant son chemin, croisant les bras, le regardant droit dans les yeux et prit la parole d'une vois totalement neutre et dénué de tout sentiments quels qu'ils soient.


    - Bonsoir Yusuke-san...je suis surprise de te trouver ici.


Dernière édition par Hasato Shizuma le Mer 16 Avr - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Sam 12 Avr - 13:34

    Allez savoir ce que faisait Akira, un soir de semaine, dans la rue Dôgen-zaka, l'une des rues ayant sa réputation toute faite, et pas des moindres. Non pas que l'endroit soit effrayant, disons simplement que se faire aborder à chaque intersections ou chaque coin sombre par des personnes loufoques, rendait la rue peu attrayante. Ses love hotel, ses bars mal fâmés, n'étaient fréquentés que par un certain type de personne, certaines ayant besoin d'assouvir leur désir l'histoire d'une nuit, d'autres ayant besoin d'oublier une mauvaise journée en se noyant dans un verre d'alcool, banal au final. Et détrompez-vous, Akira n'était pas venu là dans l'espoir de noyer son chagrin ou une mauvaise journée, c'est juste que, passage obligé par cette rue pour en atteindre une autre, et l'envie de faire un détour n'était pas au rendez-vous, il n'était pas non plus du genre froussard en voulant éviter les ennuis, de toute façon, que pouvait-il lui arriver, il savait se défendre, c'est amplement suffisant.

    Ce soir là, il était sortit, dans le but de prendre l'air, sans but précis, juste marcher, réfléchir, aux semaines passées. Plutôt agitées d'ailleurs, rien que ce soir là, au karaoké, lieu que l'Oyabun n'appréciait pas spécialement, c'est vrai quoi, il fallait vraiment le vouloir pour entrer la dedans et avoir ingurgiter une bonne dose d'alcool pour oser prendre le micro. Et en parlant d'alcool, ce soir là, le nippon avait fait fort, cette rencontre avec un jeune homme collant et légérement chiant, une bouteille de saké presque vidée, une chute, et l'arrivée d'Hiroki pour couronner le tout, bonjour l'image qu'il refilait à Son ami, retrouver il y a peu. Finallement, ca c'était plutôt bien terminer, plus de peur que de mal, et Akira s'en était sortit avec une bosse sur la tête, rien de bien méchant, mais à l'avenir, il se tiendrai loin d'une éventuelle bouteille, déjà qu'il ne supportait pas l'alcool.

    Marchant fièrement, trainant cependant le pas, Akira se stoppa devant une vitrine guère attrayante, la vitre brisée et les néons qui clignotaient, un soupir quand à la gaminerie de ceux qui avaient bien pu dégrader le lieu, puis il repartit main dans les poches, bien décider à ne pas trainer ici, suffisait que quelqu'un le voit et les conclusions attives fuseraient, le lendemain au bahut, il ne serai pas surpris d'entendre dire qu'il trainait dans cette rue, non pas que ca le dérange, ca ne pourrai qu'attiser les curiosités, mais il supportait déjà les regards ébahis portés sur lui à peine il traversait le couloir, inutile que ces regards s'accentuent d'avantage, non pas qu'il s'en plaigne, être admirer, ca fait plaisir à tout le monde, mais parfois, ca s'avérait légèrement aggaçant. Continuant sa route, à moitié pensif, il se stoppa net lorsqu'une silhouette féminine se posta devant lui, un soupir, quel hasard, bon ou mauvais, ca, on ne le savait pas encore. Un regard intéressé à l'égard de la jeune femme, une inspiration, puis d'une voix toute aussi neutre, il enchaina.


    " Oh, Hasato-san, je suis aussi surpris que toi, qu'est ce que tu fais par ici ? "

    Est ce que la réponse intéressait réellement Akira ? Très franchement, non, mais les banalités de conversation qui d'habitude, n'était pas de son genre, pouvait tout de même être utilisés quelques rares fois non ? Et puis, il s'agissait tout de même de Shizuma, sa 'fiancé' qui évidemment ne deviendrai jamais sa femme, chanceux que tout comme lui, elle refuse le mariage arrangé mis au point par leurs parents respéctifs.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Mer 16 Avr - 15:55

  • Vous vous demandez comment on peu gâcher facilement une soirée à une autre personne ? Rien de plus simple, faite juste rentrer en jeu la personne que votre ''ennemis'' aime le moins et vous aurez un beau capotage de soirée ! Pour le cas de Shizuma, personne ne lui avait envoyé Akira dans les pattes mais le hasard faisait vraiment très mal les choses. Passer son chemin n'aurait peu être pas été une mauvaise solution après tout, elle répugnait à lui parler le moins souvent pourtant, cependant, elle devait bien lui remettre les pendules à l'heure à se petit crédule...Rien que de penser qu'il pouvait rester les bras croisés pendant que leurs mères préparaient avec attention leur future (et peu probable) cérémonie la mettait hors d'elle. Il ne voulait pas plus qu'elle, alors pourquoi ne rien faire ! Pourquoi patienter bien gentiment en se disant "ça passera tout seul" alors qu'il devait bien savoir que leurs parents n'en démordraient pas !

    C'est bête pourtant, venir à en hair une personne qu'on ne connait que très peu, si ce n'est pas du tout...C'est vrai à près tout que savait-elle de ses goûts, de ses envies, de sa vie en générale ? De lui elle ne connaissait que cet aspect mystérieux, cette coquille bien forgée pour empêcher les gens de voir plus loin. Comment peut-on accepter de marier des gens si diamétralement opposés ? Comment peut-on concevoir un couple sans l'accord des principaux concernés !? Oh que oui, Hasato Shizuma détestait cet homme, Yusuke Akira...non seulement pour se qu'il devait représenter, cette vie d'enchainement mais aussi pour cet incident, dont les souvenirs étaient toujours un peu trop vif dans sa mémoire et dont la simple pensée lui imprimait des frissons de profond dégoût.


    Un verre Yusuke-san ?

    Le vent vint frôler son visage, la faisant frissonner et l'extirpant par de la même de ses pensées. Son regard était un peu moins dur que quelques instants auparavent mais il exprimait parfaitement toute sa lassitude de cette situation...Pour vu que sa se finisse, et vite si possible parce que là...! Elle ne pouvait vraiment pas épouser cet homme, ni aucuns autres prétendants éventuels piochés et triés sur le tas par ses parents ! Ils n'avaient pas le droit de la priver de la chose qui pour elle comptait le plus...il n'avait pas le droit de lui enlever cette force ennivrante qu'était la libertée. Le Droit de ne s'appartenir qu'à soi même, l'Envie de voguer au gré de ses choix, le Désir de ne jamais être enchainé à une personne ou à une chose...Tout simplement le besoin irrévocaple d'être quelqu'un à part entière, de ne pas faire partie d'une entitée ou d'un groupe ou l'on regardait la collectivitée, pas le détail...C'était ces pensées qui allumaient le feu de sa vie, elle ne serait jamais un pantin dans les mains d'un marionnetiste et elle se n'était pas ses parents ou ceux d'Akira qui lui ferait prendre le plis et qui arriverait à les dompter elle et sa libertée frénétique !

    - Je pense que se que je fais ne regarde uniquement que moi et je doute fort de ton intêret pour ma vie...Je me passerai donc bien volontiers de tes commoditées de langages, déclara-t-elle d'un ton un brin froid.

    Il était si évident de dire que quelque chose se tramait entre ses deux là quand on les observaient bien réunis...cependant ils prenaient bien garde l'un comme l'autre de ne pas être surpris en compagnie de celui-ci. Si la rumeur de leur fiançailles s'ébruitait, se serait vraiment la fin de tout...aussi bien pour les rêves de Shizuma que pour ceux d'Akira. C'est pour ça que cette annonce était bien gardée secrètement, très très peu de gens étaient au courant pour "eux"...Si elle s'amusait à compter, chez elle, il n'y avait en tout que trois personnes au courant : son père, sa mère et il y avait aussi Takuya, son éternel confident d'oreiller. Elle s'était souvent demandé cependant, si le fils prodige des Yusuke avait osé l'annoncer à ses amis...Ohh oui parce que Shizuma savait quand même beaucoup de chose sur son "ennemis personnel", elle partait que plus on été renseigné, plus on avait de chance de toucher le point sensible au moment opportun...


    - Alors Yusuke-san, quand vas tu te comporter en homme pour une fois et te décider à parler à nos parents ? Je serai toi je me dépecherais avant que l'on ne se retrouve tout les deux sur le perron d'une église, fit-elle d'un ton ironnique. Ils t'écouteront alors bouge toi !

    Cette dernière phrase dites d'un ton ferme, visait à lui montrer sa détermination toujours aussi présente à faire bouger les choses...Mais s'il n'avançait pas avec elle, jamais elle ne pourrait atteindre leurs but à tout les deux. C'était plus facile d'ordonner que de supplier, en avouant tout simplement qu'elle avait besoin de son aide pour ce coup. Et puis avouer et supplier c'était montrer une faiblesse et c'était surtout une atteinte à sa fiertée personnelle...S'il ne comprenait pas que pour "vaincre" le gourou de leurs parents elle ne pouvait pas agir pour deux, c'est qu'il s'en foutait royalement au final...Il n'était pas ignorant de la situation délicate enfin ! Alors pourquoi ne pas réagir ! Elle avait juste besoin de son appuie, de son aide, de lui tout simplement, était-ce tellement dur à comprendre !?

    Quand bien même au combien elle le détestait, d'une façon ou d'une autre il était rentré dans sa vie. Il était le premier qui semblait totalement être désinterressé d'elle, le premier à la faire sortir de ses gons, le premier à oser la défier et le premier et dernier qui pouvait prétendre que l'espace de quelques instants il avait réussit à la "dompter" corps et âme...Une raison qui faisait qu'elle le détestait encore plus...




    T'booiis pas tooi...?

    Je n'aime pas l'alcool sans façon...
Revenir en haut Aller en bas
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Lun 21 Avr - 13:57

{FLASHBACK}

- Hasato-san, je vous présente mon fils, Akira.
- C'est donc ce jeune homme, il est parfait, il conviendra à ma fille, elle ne devrait d'ailleurs pas tarder, enchanté, Akira-san
- Enchanté également, Hasato-san..

Les présentations étaient faites, Akira n'était même pas certain que ce qui était en train de se passer était bel et bien réel, il avait là, en face de lui, son... futur beau-père ? Un rire camouflé, non amusé, mais exaspéré, pour qui se prenaient-ils, sous pretexte d'être les adultes dans l'histoire, même pas son mot à dire. Et puis, d'avance, Akira savait que cette fille ne lui conviendrai pas, sans même la connaitre, ni même l'avoir vu. Elle pouvait être jolie, intelligente, et posseder d'inombrables qualités, Akira n'en avait que faire, il savait d'avance, qu'il ne l'aimerai pas, qu'il la detesterai même, sans véritable raison, simplement, parcequ'elle avait été choisi pour être sa fiancée, cette raison, suffisait à faire qu'Akira la haïrai malgré lui, et il était évident qu'il en serai de même du côté de cette fille, Shizuma...

- La voilà, Shizuma, approche que je te présente. Voici Yusuke-san, et son fils, Akira, c'est lui que nous avons choisis...

Des paroles qui eurent don d'aggacer Akira, pas un sourire esquissé, ni même un regard insisté sur la Japonaise, juste un bref coup d'oeil, histoire de se souvenir de sa tête, rien de plus, d'ailleurs, lorsque la famille Hasato avait quitté le lieu de rendez-vous, et que les Yusuke étaient repartis chez eux, le père d'Akira ne s'était pas retenu de piquer une colère monstre, affirmant à Akira qu'il n'avait pas interêt à jouer les idiots et les fils indigne, sous peine d'en subir les conséquences. Que des paroles, ce vieux qui n'était jamais à la maison, de quel droit de permettait-il de menacer son fils de la sorte... C'était sur à présent, il détestait la famille Hasato, et avec, Shizuma.

{FLASHBACK}


    Depuis ce jour, impossible de discuter avec son père à ce sujet, il refusait tout simplement d'entendre raison, peu importe la justification de son fils, il imposait son autorité paternelle, allant même à le menacer de le déshériter si à cause de lui, l'une des deux entreprises faisaient faillite, ou perdait des moyens, à croire que pour lui, tout passait dans son boulot, la vie de son fils, était simplement tracée par lui, comme si aucun choix ne pouvait être fait par Akira, ma foi, le vieux se fourrait le doigt dans l'oeil, il avait un fils qui n'avait pas sa langue dans sa poche, et son arrogance était démesurée, il verrai donc, le jour venu. D'ailleurs, la 'douce' voix de Shizuma ne fit qu'exaspérer Akira d'avantage, si elle voulait qu'il coopére, il fallait qu'elle songe à changer son attitude à son égard, elle pouvait se la jouer de la sorte, ca ne touchait pas Akira, il avait l'habitude, et puis, son caractère faisait, que ce genre de situation l'amusait, d'une certaine manière. Soit, de toute façon, il ne s'était pas attendu à ce qu'elle lui justifie sa présence ici, en fait, il s'assurait en même temps, qu'elle n'avait pas changer d'attitude à son égard, c'était rassurant, car de la sorte, l'Oyabun n'aurai pas à en changer non plus. La laisser parler, en feintant l'indifférence, comme toujours, elle avait cette habitude, à rabacher toujours la même chose, à croire que sa vie, ne tournait qu'autour de ce mariage arrangé, en plus, elle lui ordonnait presque de se bouger, amusante comme fille. Posant un regard insistant sur elle, il reprit, tout aussi calme et serein.

    " Je suis tout autant que toi contre ce mariage grossier, mais arrête de rabacher toujours la même chose, je fais les choses de mon côté, tu fais les choses du tien, et ne t'occupes pas de moi en venant m'ordonner de réagir, je te signal que tu es toute aussi impliquer que moi là dedans, et que tu peux aussi parler à tes parents, comme aux miens, mais, essaye de faire entendre raison à un sourd, on verra ce que ca donne "

    Voix las à la fin, en effet, parler au père d'Akira, c'était comme parler à un mur. Biensur que pour ca, ces deux là, devraient se serrer les coudes, difficile n'est-ce pas ? Rien qu'à voir leur façon de se parler, on doute fort qu'ils ne parviennent à un quelconque arrangement, mais qu'elle mette sur le dos d'Akira, son indifférence, l'aggaçait fortement, il faisait les choses de son côté, en parlant à son père & à sa mère, mais l'un comme l'autre, ne voulait rien entendre, il fallait adopter une autre méthode, méthode inconnue d'Akira pour le moment.

    " Et puis, ce n'est pas en agissant comme une gamine capricieuse que les choses vont changer et s'arranger " Fit-il tout aussi exaspéré. La froideur de Shizuma avait quelque chose d'énervant, certe Akira aussi, était froid et insondable, mais il ne s'emportait pas de la sorte non plus, un minimum de descence ne faisait de mal à personne.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Jeu 1 Mai - 20:42

  • Il fallait toujours que ça se passe comme cela entre eux, à peine une phrase ou un mot de trop sortit et tout partait en vrille. Leurs caractères étaient incompatibles et n'importe quelle personne censée ne penserait jamais à vouloir les marier l'un avec l'autre. Aussi fallait il en conclure que leurs parents respectifs ne voyaient que par les affaires et non par leur bonheur. Pour Shizuma s'était physique, elle ne pouvait pas le voir, c'était comme ça un point c'est tout. Du moment ou elle avait croisé son regard elle avait été allergique à Yusuke Akira. Elle se fichait bien de sa vie, de ses hobbies, de ses amis, de tout se qui faisait qu'il était lui, tout se qu'elle voulait c'est qu'il disparaisse en même temps que l'idée idiote de ses parents de la faire se marier après ses études. Bien sur qu'elle pouvait abandonner sa famille et renier son rang social, mais elle était bien trop lâche pour tenter de vivre par ses moyens...Elle ne pouvait descemment pas s'imaginer travailler dur pour pouvoir ramener tout juste de quoi remplir le frigo...Non, rien que cette idée lui donnait la nausée, son petit confort personnel était bien plus important à son grand regret que son besoin de libertée.

    Comment pouvait il se permettre d'être aussi calme et si claquant à la fois ? Il n'avait en aucuns cas le droit de lui parler de la sorte et de lui repprocher quoi que ce soit ! Les yeux de la jeune fille lançait des éclairs pendant qu'elle serrait fort son poing gauche, se refusant à lever la main sur lui tout de même. Elle se comporter comme une gamine capricieuse ? De quel droit se permettait-il de dire ça ! Sans trop même réfléchir à se qu'elle faisait, elle se rapprocha vite de lui, le saisissant par le col en tirant bien fort. Ses yeux bien ancrés dans les siens elle reprit la parole d'une voix froide et plus dure que jamais.


    - Et c'est toi qui dis ça, siffla-t-elle dangereusement, pauvre gamin stupide ! Que crois tu que je fais moi même ? Crois tu que mes parents sont plus à l'écoutent que les tiens ! Crois tu que je reste les bras croisés en attendant bien sagement le moment où ses chiens vont m'enchainer à un boulet tel que toi !? Laisse moi rire...

    Elle plissa des yeux en maintenant son regard bien droit dans celui du jeune homme, espérant par de là faire découler toute la haine qu'elle avait contre lui. Mais bientôt elle se rendit compte qu'elle était bien trop près de lui, elle pouvait même sentir son souffle effleurer ses lèvres et elle en frissonna tout en faisant les yeux ronds. Relachant sa prise d'un geste désinvolte, elle se recula bien vite, manquant presque de trébucher bêtement.

    - Si tu pouvais seulement comment je vous hais toi et ta stupide façon d'être ! Je te déteste vraiment Yusuke Akira, cracha-t-elle.

    C'était tout ce qu'elle pouvait faire, lui cracher sa haine envers lui en pleine face, il ne méritait que son dégoût le plus profond. Elle détestait l'avoir autant à l'esprit même si cela était juste pour lui répéter inlassablement dans sa tête au combien elle le haïssait...Des fois même, il lui arrivait de penser à ce qu'il se serait produit s'ils s'étaient connus dans d'autres circonstances...peut-être auraient-ils pu s'entendre ? Mais cette pensée était bien vite chassée par des déferlantes d'insultes...
Revenir en haut Aller en bas
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Ven 2 Mai - 3:27

    Au fond, Akira n'avait-il jamais tenter de comprendre cette fille, de se mettre à sa place, ou même de voir les choses différemment, afin d'essayer de ne pas créer de tensions supplémentaire en sa présence ? Non, pas de cette manière, car jamais Akira ne se compare à qui que ce soit, si encore la personne en valait la peine et méritait un dizième d'attention que l'Oyabun pouvait prêter, mais avec cette fille, Shizuma, c'était tout bonnement impossible, sous pretexte qu'elle ne voulait pas de ce mariage arrangé -Akira non plus cela va de soit-, elle donnait cette impression de supériorité, qui au fond, amusait Akira plus qu'autre chose, la voir agir de la sorte, relevait plus du ridicul qu'autre chose, et si elle se plaisait à être ainsi, autant la laisser faire, le principal étant, que ca n'affecte pas la petite vie suffisemment compliqué d'Akira. Sauf que là, elle devenait plus aggaçante que d'ordinaire, et l'Oyabun déjà, commencait à comprendre pourquoi ses parents à elle, souhaitait un tel mariage : Avec le caractère de leur fille, il était presque évident, qu'elle ne trouverai jamais quelqu'un d'elle même, au fond, c'était peut être pour son bien. La laisser s'emballer, et garder cet air absent et distrait, qui semblait si bien aggaçer la demoiselle, qu'elle se lâche, qu'elle lui dévoile le fond de sa pensée, elle ne faisait que dire tout haut, ce que lui pensait tout bas, c'était là toute la différence de niveau entre les deux, ce qui les différenciait en les rapprochant. Plutôt complexe comme explication mais tellement logique. Si elle n'arrivait pas à faire entendre raison à ses parents, qu'elle ne s'en prenne pas à lui de son échec, c'était bien là une preuve de frustration, garder son calme était-il une chose trop compliquer pour elle ?

    " C'est tellement facile de s'en prendre aux autres quand on arrive à rien, regarde toi un peu, agir de la sorte, tu vas attraper des rides à tirer cette tronche là, à qui crois tu faire peur ? Essayerai-tu seulement de m'impressionner ? Ca ne sert à rien avec moi, ca ne marche pas, à mes yeux, tu n'es rien d'autre qu'une gamine frustrée insatisfaite de ne pas obtenir ce qu'elle souhaite, tu ferai mieux de murir un peu, mais ca, ce n'est qu'une suggestion "

    D'un geste sec et furtif, il fit en sorte de se dégager de la prise de Shizuma. La giffler ou quoi que ce soit d'autre serait indigne du jeune homme qu'il est. La laisser s'emporter, jusqu'à ce qu'elle se calme, était amplement suffisant, elle ne méritait rien de plus de la part d'Akira, qu'il lui réponde et perde son temps avec elle, était déjà un exploit, pourtant lui, pourrait faire un effort, pour tenter d'entretenir une relation 'mature' avec elle, malheureusement, ce mot là semblait absent du vocabulaire de la Japonaise. Elle le haïssait ? Parfait, c'était tout aussi bien ce que ressentait Akira à son égard, en avait-elle seulement douté ?

    " Je pense que le monde entier est au courant, tu as bientôt fini ta crise ? A force de répeter tout le temps la même chose, je vais finir par connaitre la chanson par coeur... Si tu commencais par te calmer un peu, qu'on voit calmement et de manière plus mature ce qu'on pourrai faire pour changer cette histoire, à moins que ca soit trop te demander que de faire preuve d'un peu de bonne volonté ? Ne crois pas que ca m'enchante de te voir, ou même de te parler, je suis tout aussi écoeuré que toi, mais là, je crois qu'on a pas le choix "

    C'est vrai quoi, c'était peut être la dernière chance qu'ils avaient de faire annuler ce mariage à la noix, et si elle ne cessait pas sa petite crise, ils n'arriveraient à rien et devraient se rendre à l'évidence : le mariage serait inévitable...

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Mar 13 Mai - 23:03

  • Akira ne le savait pas mais ces mots, ces paroles dures et si vrai à la fois avaient eut le don de calmer la jeune fille au point ou elle se sentait presque honteuse de son comportement de l'instant...Depuis quand agressait-elle les gens de la sorte ? Elle régressait dans un sens et il avait raison en disant qu'elle n'était qu'une gamine frustrée insatisfaite, parce que c'était exactement ce qu'elle était toujours lorsqu'elle pouvait lire la détermination dans les yeux de son père ou bien de sa mère. Elle baissa la tête se sachant totalement en tord dans cette histoire, elle, si fière qui n'aimait s'avouer vaincu devant aucunes personnes. Aussi fallait-il croire que Yusuke Akira arrivait dans n'importe quelle situation à lui faire perdre ses moyens.

    Pourquoi voulait-elle à ce point le détester ? Surement parce qu'il représentait l'emprise de ses parents sur sa vie mais sinon...pourquoi ? Il lui était arrivée, des fois, de le croiser par inadvertence dans un couloir lorsqu'il était en compagnie de quelqu'un qu'il aimait bien, dans ces moments là, il souriait...Un sourire simple, ordinaire, mais remplis de sincérité...Et dans des fois comme ça, elle n'arrivait pas à le détester, comme si le lui souriant et le lui qu'elle avait en face d'elle n'était pas le même...Comme si il posait un masque de froideur sur son visage uniquement pour elle et gardait un air détaché envers les personnes qu'il ne connaissait pas. C'était cruel de lui faire ça n'est-ce pas ? Alors elle avait de droit d'entretenir pour lui une profonde rancoeur aussi non ? Bien sur elle pouvait être aussi facilement blamable, puisqu'eux des deux, elle était bien la plus argneuse et la plus affectée nerveusement par cette affaire.

    Elle serra les dents réfléchissant à se qu'elle pouvait bien dire pour réengager sur un ton calme une conversation "mature" comme il le voulait. Se reculant discrètement encore un peu de lui, elle parla à voix basse comme si se qu'elle allait dire allez changer la face du monde.


    - Je...je suis d-désolée, fit-elle rapidement en bégaillant légèrement gardant bien évidement ses yeux bien fixés sur le sol crasseux de la ruelle malfamée.

    Voilà s'était dis, elle s'était excusée à peu près convenablement et en elle même elle se dit que c'était bien la première qu'elle s'excusait auprès de quelqu'un. Au bout de quelques minutes de silence, elle reprit une grande inspiration, cette fois en relevant bien la tête vers son vis à vis pour le regarder dans les yeux et réengager la conversation.


    - Il faut que je t'avous quelque chose..., dit-elle doucement laissant passer un temps avant de réenchainer. Mon père est atteint de la maladie d'Alzeimer. Elle avait dit la dernière phrase d'une traite, ne voulant pas trop s'attarder sur ce fait là. Trop peu de gens étaient au courant de l'affaire pour que sa famille puisse permettre une éventuelle fuite. Il perd peu à peu la mémoire, en fait ça va sur de petites choses jusqu'aux réunions à la sociétée...C'est en partie pour ça qu'il veut absolument un successeur qui pourra reprendre dès que possible...c'est aussi pour ça qu'il fait en sorte que notre "mariage" se fasse le plus tôt possible. Et si tu n'arrives pas à faire entendre raison à ton père parce qu'il est sourd à tes demandes, le mien ne lachera pas plus l'affaire que lui, mais pour d'autres raisons pour sa part...

    Elle en parlait pour la première fois à quelqu'un, mais lui, il avait le droit de savoir cette véritée, parce qu'il était tout comme elle le premier concerné par l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Yusuke Akira
~ Oyabun CLASSE A - 1
avatar

Messages : 1010
Date d'inscription : 03/02/2008
Age : 28

~> Vous, Tokyoïte <~
Âge : 18 ans
Occupations: Si vous saviez...
Relations:

MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   Lun 2 Juin - 0:13

    Etre maitre de ses choix, de ses décisions, était-ce trop demander pour une personne quelle qu'elle soit ? En l'occurence ici, Akira, qui déja en temps normal, ne demandait rien à personne, se contente de suivre ses idées, sachant parfaitement que ses choix étaient mûrement réfléchis. Quoi de plus normal pour un jeune homme dont l'éducation stricte l'avait toujours suivit, en effet, tout petit déjà, le jeune Yusuke était comme dans un moule, on en prends soin, on l'éduque, jusqu'à en faire un homme parfait, bien que cela soit impossible. Les parents, ca croit bien souvent qu'en éducant leurs enfants de telle ou telle manière, ils parviendront à les guider à leur guise, ô certe c'est vrai, jusqu'à dix, onze ans, pas plus, car après, c'est l'entourage de l'enfant, qui fait ce qu'il devient, ajouter à cela le caractère propre à l'enfant, et les chances de le 'controler' ne sont qu'infîme, à condition que le caractère du gosse soit suffisemment fort pour oser aller à l'encontre de des parents. Pour Akira, ce n'était pas le fort caractère qu'il manquait, mais probablement cette obstination face à son père, qui dans un mot, parvenait à déstabiliser son fils. Des paroles fortes, des mots cassants en le mettant face à son avenir depuis toujours, de quoi faire hésiter l'Oyabun en le faisant parfois douter. Pas étonnant de voir le garçon mature et froid qu'il était devenu, en grandissant, ne pouvait cependant toujours pas s'opposer de manière forte à son père. Ce mariage, il n'en voulait pas plus que Shizuma, mais quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, rien y faisait, l'entêtement de son père, le soutien de sa mère et sa soeur, qui ne devait même pas être au courant de toute cette histoire, interdiction de son père d'en parler à qui que ce soit, comme si Akira avait l'envie de s'en vanter.

    Et Shizuma, dans le même pétrin que lui, ne pouvait faire autrement que de lui en vouloir, il la comprenait parfaitement, car au fond, il ressentait exactement la même chose, simplement, son calme affirmait le contraire, il se maitrisait, afin de ne pas envenimer la situation, après tout, régler les problèmes en hurlant ne résoudrai rien, il en avait fait les frais en en venant aux mains une fois, il n'était pas prêt de recommencer pour des broutilles, car au fond, n'était-ce pas ainsi que cela pouvait se résumer, des broutillles ? Des choix d'adultes prétentieux, souciant de l'avenir de leurs entreprises... La situation se calmait doucement entre les deux jeunes, ca n'était pas plus mal, peut-être allaient-ils enfin pouvoir se parler normalement, en faisant preuve de plus d'écoute que leurs parents ne le faisaient. Immobile, Akira tourna la tête afin de voir où ils se trouvaient exactement, avant de s'appuyer au mur derrière lui, une jambe relevée, pied appuyé sur le muret, tandis ce que la nippone s'expliquait, ou du moins, lui apprenait une chose sur la santé de son père, un détail que l'Oyabun n'entendait pas d'une oreille bienveillante, tout comme le sujet n'avait rien d'entrainant.


    " Je vois, y aller par la force ne mènerai donc à rien... Alzeimer *il ne manquait plus que ca* Et ta mère dans tout ca, elle approuve sans rien dire ? "

    Elle pourrai lui retourner la même question, après tout, sa mère à lui, semblait soudainement en dehors de toute histoire familiale, comme si rien ne se passait sous son nez, de toute façon, l'éducation d'Akira, depuis bien longtemps, était principalement faite par son père, il croyait peut-être en faire sa copie conforme, un gosse de riche, fièr, arrogant, ayant un sens des affaires tip top, biensur qu'Akira avait certaines de ces caractèristiques, mais à sa façon à lui, rien à voir avec son vieux, pourtant lorsqu'il se trouve avec lui, l'impression de lui ressembler ne fait qu'accroître, de quoi s'en vouloir à soi-même.

    " Dis à ton père que je souhaiterai m'entretenir avec lui au plus vite à propos de son entreprise, ne fais aucune allusion au mariage, je vais essayer de faire bouger les choses, à ma façon... "

    Le meilleur moyen de se sortir de tout ca était certe difficile, mais peut-être pas impossible, encore fallait-il pouvoir trouver les mots, et argumenter au mieux, bien que, très franchement, Akira n'avait absolument aucune idée pour changer quoi que ce soit, c'était d'ailleurs rare, qu'il ne controle pas totalement quoi que ce soit, et intérieurement, la frustration ne faisait qu'augmenter, bien qu'extérieurement, il semblait toujours autant impassible.

    " Si le mariage ne parvenait pas à être annulé, tu as déjà pensé à ce que tu ferai ? "

    Question à la fois sérieux, relevant plus de la taquinerie qu'autre chose, d'où le ton hautement sérieux, et l'air intéresser d'Akira.

_________________
You Know ? I Need You...
Stay With Me, I Say That I Need You...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-high-school.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je donnerai n'importe quoi pour changer ça >>Yusuke A.<<
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OUBLI-comment fait-on pour changer le mot de passe admin ?
» Ouvrir Nuvi 205 Pour Changer la Batterie
» demarche pour changer titulaire de l'offre bbox fibre
» Changer langue d'un ASTRO 220
» Cocaïne, le coktail explosif !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo High School :: ~> Au Coeur de Tokyo :: La rue Dôgen-zaka-
Sauter vers: